Retour

Le Fury fait match nul contre le FC Saint-Louis

Le Fury d'Ottawa a raté une occasion de se rapprocher de la huitième position au classement, qui donne accès aux séries éliminatoires de la United Soccer League (USL), en faisant match nul de 2 à 2, contre le FC Saint-Louis, dimanche après-midi, au stade de la Place TD, dimanche après-midi.

Les deux équipes récoltent donc un point au classement. Comme ce fut le cas depuis le début de la saison, Ottawa a été incapable d’accrocher les trois points de la victoire après avoir pris l’avance et dominé l’adversaire.

« La performance des joueurs a été généralement positive. Il faut mieux gérer le jeu lorsque nous prenons l’avance », a déclaré l’entraîneur Julian de Guzman, toujours à la recherche de sa première victoire depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe.

À la 38e minute, Jonathan Barden y va d’un bel effort individuel, en effaçant un adversaire dans la surface de réparation, pour compléter avec une frappe du pied gauche, qui trompe la vigilance du gardien Devala Gorrick.

En deuxième demie, Saint-Louis a repris l’avantage de la partie grâce aux filets de Seth Rudolph et de Milan Petosevic, marqués à la 65e et à la 78e minute. Les deux joueurs sont rentrés dans la rencontre en tant que remplaçants.

Il aura fallu un tir de pénalité tardif, converti à la 88e minute, par Steevan Dos Santos, pour que le Fury nivelle les chances.

Ottawa a dominé au chapitre des tirs au but avec 22 tentatives, dont 7 tirs cadrés. Saint-Louis a cadré 4 de ses 8 tirs. Ottawa a dicté la rencontre avec 60 % du temps de possession.

Jonathan Barden ne se décourage pas. « Nous devons continuer de travailler sur la finition à l’entraînement et les résultats vont venir dans les matchs », a-t-il dit.

Avec sept matchs à disputer, la troupe ottavienne accuse un retard de cinq points sur le dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires. Ils sont présentement au 12e rang de la division Est de la USL.

Le prochain match du Fury aura lieu samedi soir prochain, à Rochester contre les Rhinos.

Avec les informations de Kim Vallière

Plus d'articles

Commentaires