Le Fury FC d'Ottawa a annoncé, mardi, que l'équipe se joindra à l'United Soccer League (USL) l'an prochain.

La USL est actuellement une ligue de 3e division nord-américaine, mais a demandé d'être reconnue comme 2e division par la Fédération américaine de soccer. Elle devrait obtenir ce statut d'ici la fin de l'année.

Un des copropriétaires du Fury soutient qu'il est fébrile à l'idée de se joindre à une ligue qui connaît une des croissances les plus importantes au monde. « L'objectif de l'USL est d'être la meilleure ligue de deuxième division au monde et nous sommes ravis d'en faire partie », affirme John Pugh dans un communiqué.

La dernière saison de l'USL a pris fin le week-end dernier. Plus de 1,5 million de personnes ont assisté aux rencontres de la Ligue l'été dernier, une augmentation de 33 % par rapport à 2015.

L'entraîneur d'Ottawa, Paul Dalglish connaît bien l'USL, pour y avoir entraîné les Aztex d'Austin en 2014.

« La compétition est intense, le calibre du jeu est très relevé et le style de jeu est axé sur la vitesse. La saison prochaine promet d'être excitante pour les partisans du Fury et les joueurs », souligne Dalglish, qui est aussi le directeur général de la formation.

L'ancien joueur de l'Impact Maxim Tissot, qui termine la saison en NASL, comprend la décision d'Ottawa de changer de Ligue l'an prochain.

« Si on regarde le côté financier, c'est la meilleure chose qu'Ottawa pouvait faire. Le niveau de jeu est mieux dans la NASL, mais avec la USL qui pousse pour avoir le statut de division 2, je pense que le niveau va grandement s'améliorer aussi », souligne le milieu de terrain.

Le Fury ne sera pas seul à changer de ligue. Les Rowdies de Tampa Bay, une autre formation de la NASL (North American Soccer League), se joindra aussi à l'USL l'an prochain, de même que le Reno 1868 FC, une nouvelle équipe.

Nashville SC complétera le tableau en 2018. L'USL compte actuellement 29 formations, la plupart des équipes « B », des clubs de la Major League Soccer dans laquelle s'alignent l'Impact de Montréal et le FC Toronto.

Plus d'articles