Retour

Le gardien Maxime Crépeau veut exploser avec le Fury FC d'Ottawa

Le nouveau gardien du Fury FC d'Ottawa Maxime Crépeau est fébrile à l'idée de revêtir l'uniforme de son nouveau club de la United Soccer League (USL), et ce, pendant que ses anciens coéquipiers de l'Impact entament leur camp d'entraînement à Montréal.

Un texte de Jonathan Jobin

Le jeune homme de 23 ans a passé la journée de lundi dans la capitale pour effectuer ses tests médicaux et rencontrer le personnel de sa nouvelle organisation. « C'est une question de rencontrer mes coéquipiers et de se connaître pour développer la chimie et bien faire ce que l'entraîneur va demander », mentionne Crépeau pour qui ce sera un premier changement d'équipe depuis qu'il est professionnel. Il n'arrivera pas en terrain totalement inconnu à Ottawa toutefois.

Le gardien connaît plusieurs joueurs du Fury FC avec qui il a évolué dans le passé, dont le Gatinois Maxim Tissot. « Je connais Max depuis qu'on a 15 ans et on a toujours gardé contact. Tout le monde m'a très bien accueilli. Je connais aussi très bien Jimmy (Sanon), Jamar (Dixon) et Callum (Irving) que j'ai rencontré avec l'équipe canadienne. »

Irving sera son coéquipier, mais aussi son principal adversaire. C'est lui qui occupait le poste de gardien numéro un l'an dernier à Ottawa. Il a été le gardien partant pour tous les matchs de la formation en 2017.

La compétition sera rude pour obtenir des minutes de jeu, mais Crépeau est prêt à faire face à l'adversité. « Lorsque tu arrives sur un prêt d'une équipe, il n'y a rien de garanti. Les entraîneurs vont décider des 11 joueurs qui seront sur le terrain. Ce sera à moi de faire le travail pour mériter des minutes », lance le gardien, visiblement confiant.

Aucune amertume envers l'Impact

Aller chercher des minutes, c'est la principale raison pour laquelle Crépeau n'est plus avec l'Impact de Montréal. Crépeau n'a joué que trois matchs en Major League Soccer (MLS) lors des quatre dernières saisons en plus de quelques rencontres pendant le Championnat canadien.

Après avoir constaté qu'il ne pourrait pas obtenir le temps de jeu qu'il souhaitait avec le nouvel entraîneur Rémi Garde, Crépeau a pris la décision de demander une transaction. Il souhaite maintenant s'établir clairement comme gardien numéro un.

« Je suis content pour les plus jeunes de l'Impact qui sont dans la mire de l'entraîneur, mais de mon côté j'ai pris la bonne décision en demandant de quitter l'équipe. Je suis heureux de me joindre au Fury pour aider à gagner des matchs et des titres éventuellement », poursuit Crépeau.

Le jeune joueur souhaite jouer le plus de matchs possible dans la USL en 2018. « On parle de plus de 30 matchs. Je veux tout jouer. Je veux aider l'équipe à gagner, je veux avoir le plus blanchissages possible. Je veux vraiment aider l'équipe à gagner. Je suis gonflé à bloc », poursuit l'ancien des Celtix du Haut-Richelieu.

Le changement dans la continuité donc, c'est la clé pour Maxime Crépeau. Le gardien va demeurer à moins de deux heures de sa nouvelle maison qu'il s'est fait bâtir à Sainte-Catherine. Il se joint à une équipe dans laquelle il compte plusieurs amis et il devrait avoir la confiance des entraîneurs et de la direction du Fury.

Tous les ingrédients sont réunis pour que le jeune homme connaisse finalement une saison à la hauteur de ses ambitions. Le camp de l'équipe prendra son envol le 29 janvier.

Plus d'articles