Retour

Le golf à Ottawa et en Outaouais : un sport en perte de vitesse

Les amateurs de golf sont réunis au Centre EY en fin de semaine, à Ottawa, pour le 21e Golf-Expo. Portrait d'un sport en perte de popularité dans la région depuis les dernières années.

Les golfeurs ont l'embarras du choix à Ottawa et en Outaouais. Plus d'une centaine de terrains sont disponibles dans un rayon de 100 km. « Il y a tellement de clubs de golf dans notre région, c'est incroyable ! », s'exclame un amateur de golf et employé du club de golf Outaouais, Marc Lacombe.

Le golfeur entame sa 12e saison dans l'Est ontarien. Il connaît bien les défis de l'industrie et remarque que les golfeurs ont de moins en moins de temps à consacrer à leur passion. « Ça prend toute une journée et je trouve que les gens aujourd'hui, même nous autres les plus vieux, on a d'autres choses à faire aussi un moment donné et la vie va trop vite. »

L'équipement est aussi relativement cher, selon plusieurs amateurs de golf. Le principal problème réside cependant dans le manque de relève, soutient le gérant de la boutique du club de golf Edelweiss, Tommy Duncan, qui précise que la plupart des joueurs sont dans la quarantaine.

Âgé de 22 ans, Tommy Duncan croit que les jeunes devraient être initiés beaucoup plus tôt au golf pour développer la passion de ce sport. « Les clubs de golf doivent s'adapter à la baisse d'intérêt des golfeurs, certains offrent des rabais ou misent sur des parcours plus courts », ajoute M. Duncan.

La golfeuse professionnelle Sylvie Schetagne affirme qu'il faut simplifier le sport pour attirer de nouveaux golfeurs. « La solution c'est aussi de rendre le golf plus facile, par exemple si on pense aux femmes, souvent les jalons sont trop longs, donc le golf il faut le simplifier que ce soit la façon de le jouer sur les parcours de golf, la façon de l'apprendre », précise Mme Schetagne.

Les amateurs de golf de la région pourront frapper leurs premières balles d'ici la mi-avril. En attendant, ils peuvent pratiquer leur élan au 21e Golf-Expo, qui se poursuit dimanche.

D'après le reportage de Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires