Retour

Le gouvernement fédéral entendra les griefs de l’Alliance de la fonction publique sur Phénix

Des représentants de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) réclameront un dédommagement pour les employés touchés par les ratés du système Phénix lors d'une rencontre avec la Commission des relations de travail et le gouvernement fédéral, mercredi à Ottawa.

L’AFPC, l’un des syndicats qui représente les fonctionnaires canadiens, et la Commission des relations de travail espèrent obtenir des réponses de la part du Conseil du trésor par rapport à une série de plaintes déposées en novembre dernier.

Un certain nombre de conventions collectives avaient été revues en octobre dernier, et l’AFPC veut notamment en savoir plus sur « les délais pour la mise en place des changements de paie liés aux conventions collectives », a écrit le vice-président exécutif régional de l’AFPC, Greg McGillis, dans un échange de courriel.

Les déboires du système Phénix sont aussi à l’horaire du Comité sénatorial des finances nationales aujourd’hui. Le vérificateur général, Michael Ferguson, sera entendu par le Comité au sujet de ses rapports automnaux portant entre autres sur Phénix.

Plus d'articles