Retour

Le gratin politique au défilé de la fierté à Ottawa

Des milliers de personnes, parmi lesquelles se trouvaient des politiciens de tous les ordres de gouvernement, ont pris part au défilé de la fierté dans les rues d'Ottawa, dimanche après-midi, pour célébrer le respect de la différence et la tolérance.

Musique endiablée, chars allégoriques décorés, drapeaux multicolores, costumes flamboyants. L’ambiance était à la fête dans les rues d’Ottawa.

Pour la première fois au Canada, le chef d’état-major de la défense, Jonathan Vance, a pris part au défilé. Il a livré un message fort aux communautés LGBTQ.

« Les hommes et les femmes, les trans dans les Forces armées canadiennes, je les encourage à rester avec nous. Pensez à une carrière dans les Forces armées canadiennes », a-t-il affirmé.

M. Vance avait soutenu la communauté LGBTQ et il avait encouragé ses membres à continuer à servir dans les Forces armées canadiennes au moment où le président américain, Donald Trump, interdisait aux personnes transgenres de servir dans l'armée américaine.

Selon le premier ministre Justin Trudeau, qui participait à son premier défilé de la fierté en sol ottavien, la présence du général démontre que le Canada est ouvert à la diversité.

Pour le maire d’Ottawa, Jim Watson, le Canada se démarque des États-Unis grâce à son climat progressiste.

« C’est vraiment une distinction entre notre pays et les États-Unis. On connaît les problèmes que M. Trump a causés avec sa prohibition des personnes trans dans l’armée, mais c’est l’inverse ici au Canada. Je suis très fier de notre pays », a-t-il noté.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a traversé la rivière des Outaouais pour participer à l’événement pour la première fois.

« Si ça va bien ou relativement bien pour la communauté allosexuelle ici, ce n’est pas partout pareil dans le monde, on n’a qu’à voir ce qui se passe en Russie. On a un message à envoyer comme région. C’est de dire que le respect de la différence, c’est important », a-t-il dit.

Les spectateurs ont retenu le message d’ouverture et de tolérance se dégageant de l’événement.

« C’est important de s’afficher, d’être ici, d’encourager la communauté et de montrer qu’on appuie la diversité », a lancé Julie Meloche.

« Je suis venu pour participer et montrer que je suis fier de qui je suis », a pour sa part déclaré Yvan Leroux.

Avec les informations de Florence Ngue-No et de Roxane Léouzon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine