Retour

Le groupe propriétaire des Sénateurs d'Ottawa lorgne Trois-Rivières

Le groupe propriétaire de la concession des Sénateurs d'Ottawa, Capital Sports Management, a des visées sur la ville de Trois-Rivières pour la construction d'un nouvel amphithéâtre. Le maire Yves Lévesque, de son côté, a confirmé mardi qu'il allait de l'avant pour la construction d'un complexe sportif avec deux patinoires.

L'amphithéâtre de 55 millions de dollars comptera 5000 places et comprendra des loges.

Capital Sports Management a l'intention de déposer une proposition au cours de l'appel d'offres pour la conception et la construction de l'installation.

Les contrats de préparation de l'avant-projet ont été confiés aux firmes Mesar et Lotus3.

La Ville déboursera 730 00 $ pour que ces entreprises estiment les coûts de toutes les étapes de construction. Le maire de Trois-Rivières veut un projet clé en main dont les coûts ne pourront dépasser la somme prévue.

« On ne veut pas de surprises avec des poursuites et des problèmes juridiques, explique Yves Lévesque. Avec un projet où l'entrepreneur nous livre la marchandise, on ne risque rien. »

« Nous sommes intéressés à la conception, la construction, l'exploitation et l'entretien du nouvel établissement », a expliqué Patrick Pion, directeur stratégique de développement pour les Sénateurs.

En fait, Capital Sports Management imiterait en quelque sorte le modèle de Québecor avec l'amphithéâtre de la ville de Québec ou le Canadien avec le futur complexe sportif à Laval.

« Nous avons déjà discuté avec les dirigeants de la ville de Trois-Rivières, a précisé Pion. Il faudra que le projet passe par le processus d'appel d'offres. Nous croyons que notre expertise pourrait bien servir la communauté. »

Le maire Yves Lévesque prévoit le début des travaux pour le mois d'octobre 2017 et leur conclusion en avril 2018.

« Il y a déjà quatre ou cinq entreprises québécoises impliquées dans le dossier », s'est avancé M. Lévesque.

Un déménagement du club-école des Sénateurs à Trois-Rivières semble toutefois moins évident. L'organisation vient de signer un pacte de huit ans avec la Ville de Belleville, en Ontario, où elle relocalisera son équipe de l'AHL qui est en ce moment à Binghamton.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque