Retour

Le maire d'Ottawa « pas convaincu » par la nécessité des radars photo

Le Comité des transports de la Ville d'Ottawa étudiera le 4 mai prochain la possibilité d'implanter un système de radars photo dans la ville. Les conseillers ont préféré remettre le débat à plus tard, d'autant que le maire n'est pas convaincu par cet outil.

Jim Watson est même carrément contre, y compris après avoir écouté les arguments de son collègue de Gatineau.

« J'ai mangé avec Maxime [Pedneaud-Jobin] au petit-déjeuner et il pense que ça marche bien à Gatineau, mais c'est son point de vue et certainement [j'en] ai un autre », a déclaré le maire d'Ottawa.

Le sujet est arrivé à la table du conseil à la suite d'une motion proposée par le conseiller du quartier River, Riley Brockington.

Ce dernier souhaitait demander à la province le droit d'utiliser les radars photo afin de donner une option de plus à la Ville pour régler son « problème » de vitesse dans les rues.

« Quand je prends la parole ou que je participe à des événements dans mon quartier, j'entends encore et encore parler de la nécessité de ralentir le trafic. Si nous considérons qu'il y a un problème d'excès de vitesse, nous devons considérer toutes les avenues », est persuadé M. Brockington.

Le président du Comité des transports, Keith Egli, estime pour sa part qu'il faut d'abord étudier cette question et en débattre avant d'aller de l'avant.

Selon lui, le fait de transférer le dossier à un comité permettra à l'administration municipale de faire des recherches et de présenter des solutions adaptées à la réalité d'Ottawa. Cela offrira aussi aux citoyens l'occasion de se faire entendre.

« Au comité, c'est le véhicule pour obtenir le point de vue des experts, le personnel de la Ville et la population », a ainsi rappelé Jim Watson.

Pendant ce temps, l'idée d'implanter les radars photo à Ottawa semble faire son chemin dans la population. Une pétition en ligne a déjà recueilli plus de 500 noms, partout dans la capitale nationale.

Pour rappel, des caméras sont déjà disposées à certains feux de circulation et intersections de la capitale nationale.

D'après un reportage du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine