Retour

Le maire d'Ottawa préfère le site Sir John Carling pour le nouveau campus Civic

Le maire d'Ottawa aimerait mieux que le futur campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa soit construit sur le site de l'ancien édifice Sir John Carling, plutôt que dans le pré Tunney, comme le recommande la Commission de la capitale nationale (CCN).

Jim Watson a mentionné, avant une rencontre avec la direction de l'Hôpital d'Ottawa, jeudi après-midi, que le choix de l'emplacement Sir John Carling serait logique, étant donné sa proximité avec le O-Train et l'autoroute.

« Je pense que c'est un meilleur emplacement que le pré Tunney, ça c'est certain », a-t-il dit, en parlant du site qui se trouve dans l'est de la Ferme expérimentale.

Le terrain est situé près du lac Dow, près de l'emplacement actuel du campus Civic. Il est libre de toute construction, puisque l'ancien édifice qui s'y trouvait a été dynamité il y a quelques années.

Le pré Tunney se trouve légèrement plus près du centre-ville, mais ses critiques déplorent le manque d'accessibilité pour les automobilistes et les utilisateurs du transport en commun.

Watson a aussi rencontré la CCN

Le maire d'Ottawa a également rencontré des représentants de la CCN, mercredi, et a prévu une réunion avec des députés libéraux de l'Ontario et des députés conservateurs fédéraux, vendredi matin, pour discuter de la situation.

Il a même proposé ses services de médiateur pour dénouer l'impasse, une semaine après la recommandation de la CCN, qui continue de faire réagir.

« C'est nécessaire d'avoir un site avec lequel l'Hôpital [d'Ottawa] est confortable », a-t-il mentionné. « C'est pour une utilisation vraiment spécifique. Ce n'est pas un site pour un Walmart ou un édifice à logements. »

C'est nécessaire d'avoir un emplacement avec lequel les experts en médecine sont d'accord.

Jim Watson, maire d'Ottawa

Encore des réactions politiques au parlement

Pour une deuxième journée consécutive, la recommandation de la CCN a eu des échos jusqu'à la Chambre des communes.

Le député conservateur de Carleton, Pierre Poilievre, a continué de mener la charge contre le gouvernement fédéral, quelques jours après avoir lancé une pétition pour s'opposer au choix du pré Tunney.

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a pris la parole pour indiquer qu'un engagement de tous les ordres de gouvernement est nécessaire pour trouver une solution. Elle a souligné que des discussions sont en cours avec la Ville d'Ottawa, la province et l'Hôpital d'Ottawa.

D'après les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires