Retour

Le maire de Gatineau à Edmonton pour parler de lutte contre la pauvreté

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, est en Alberta mardi et au cours des prochains jours, afin de participer à un colloque sur la lutte contre la pauvreté.

La rencontre, organisée par le maire d'Edmonton Don Iveson, rassemblera des maires et des représentants de grandes villes canadiennes afin d'échanger sur les bonnes et les mauvaises pratiques des gouvernements municipaux pour faire face à la pauvreté.

L'événement permettra notamment à Gatineau de tirer profit des expériences concluantes des autres ainsi que de la façon d'éviter certains pièges. « On n'a pas besoin de réinventer la roue si elle a déjà été inventée », estime le maire.

Gatineau fera aussi bénéficier les autres de ses expériences. Le maire prendra la parole pour parler de sa politique de développement social, qui permet entre autres à la Municipalité d'avoir un bon portrait de sa population par quartier et par microquartier.

« Il y a peu de villes qui disposent d'autant de données que nous », précise le maire, qui ajoute que ces informations permettent d'orienter les discussions du conseil.

La leçon du campement

Le maire de Gatineau reviendra aussi sur l'expérience moins concluante du campement pour sans-abri, qui a pris fin le mois dernier. Cette initiative était observée par d'autres villes canadiennes qui vivent des problèmes semblables. Le maire précise avoir tiré des leçons d'un tel projet-pilote, qui a été difficile à gérer a-t-il reconnu.

Maxime Pedneaud-Jobin explique que l'ensemble des groupes luttant contre l'itinérance et la pauvreté doivent travailler ensemble pour réussir ce type d'initiatives.

Le colloque, auquel participent des représentants d'une quarantaine de villes au pays, se poursuit jusqu'à jeudi.

Plus d'articles

Commentaires