Retour

Le maire de Gatineau présente ses priorités pour la dernière année de son mandat

À moins de 10 mois des élections municipales, le maire de Gatineau a rencontré les représentants des médias, mercredi, afin de présenter ses priorités pour l'année qui s'amorce. Du propre aveu de Maxime Pedneaud-Jobin, 2017 s'annonce « intense ».

« C’est une année importante », a déclaré d’entrée de jeu le premier magistrat, faisant notamment référence aux célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération et à l’échéance de son mandat, qui prendra fin en novembre prochain.

Transport en commun

M. Pedneaud-Jobin a mentionné qu’il comptait rapidement s’attaquer au dossier du transport en commun, un enjeu qu’il associe étroitement à la qualité de vie des citoyens.

Le prolongement du réseau de la Société de transport de l'Outaouais (STO) dans l’ouest de la ville et son arrimage avec la phase 1 du train léger d’Ottawa sont au programme. Le maire souhaite en arriver à des décisions dans ce dossier d’ici le début l’été.

Selon lui, cet enjeu sera dominant au cours des prochains mois et sera abondamment débattu lors de la campagne électorale municipale.

Dans tous les scénarios, ce sera un enjeu électoral.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, à propos du transport en commun

Le plan de revitalisation du centre-ville de Gatineau est aussi inscrit à l’agenda du maire, qui a souligné que les travaux allaient se poursuivre dans les rues Laval et Aubry. Ce dernier a aussi mentionné que des « actions » allaient être prises aux abords du ruisseau de la Brasserie.

Avenir de l’aréna Guertin

Le dossier de l’aréna Guertin, un édifice que le maire a qualifié de « fini », continue d'être un dossier chaud pour les élus municipaux.

M. Pedneaud-Jobin a dit souhaiter que le projet de loi privé portant sur la construction d’un nouvel amphithéâtre soit rapidement adopté par l’Assemblée nationale et que les négociations avec Vision Multisports Outaouais (VMSO) connaissent leur aboutissement.

Sans donner d’échéancier précis, le maire a néanmoins déclaré qu’il désirait que ce dossier se règle « plus près de maintenant que de l’été ». Il n'a cependant pu cacher une certaine exaspération.

C’est un dossier qui dure depuis longtemps. Je parle avec les Olympiques et la Ligue [de hockey junior majeur du Québec] régulièrement. Mais la situation de l’édifice ne changera pas d’ici deux ans. Il est fini.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Le maire de Gatineau, qui doit aborder cet enjeu avec les députés provinciaux la semaine prochaine, a toutefois réitéré que la conclusion d’une entente ne devait pas se faire à n’importe quel prix.

Les ratés du déneigement

Le maire n’a pu échapper aux problèmes de déneigement, qui exaspéreraient nombre de citoyens, selon certains conseillers municipaux.

Mardi, le conseiller du district du Versant, Daniel Champagne, a dit avoir été déçu de constater que le nouveau sentier multifonctionnel de la rue Jacques-Cartier n'était pas déneigé.

Selon le maire, ce sont des problèmes de communication qui expliquent cette situation. Il a souligné que certaines pistes multifonctionnelles étaient bel et bien déneigées, mais uniquement parce qu’elles sont en fait des trottoirs.

Échéancier électoral

Le maire de Gatineau croit pouvoir remplir ses engagements d’ici l’élection municipale du 5 novembre. Il cite en exemple des modifications apportées aux règlements sur l’urbanisme, que le conseil municipal est parvenu à adopter malgré certains désaccords.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine