Retour

Le maire John Tory appuie le projet d’université francophone à Toronto

Le maire de la plus grande ville du Canada, John Tory, soutient sans réserve l’établissement d’une université de langue française dans la métropole.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

C’est une très bonne idée. J’en discuterai avec la première ministre Kathleen Wynne.

John Tory, maire de Toronto

Le lieu où cette nouvelle université serait installée, si le projet va de l’avant, n’a pas encore été déterminé. Un groupe de travail, présidé par Dyane Adam, ex-commissaire aux langues officielles du Canada, doit présenter un rapport au gouvernement de l’Ontario au printemps.

150e anniversaire

Par ailleurs, le maire de Toronto ne déclarera pas la métropole bilingue à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

John Tory estime que cela n’est pas possible. Il dit que la Ville ne pourrait prendre les mesures nécessaires pour répondre adéquatement aux attentes des citoyens francophones.

C’est un problème pratique. Le budget actuel ne le permet pas.

John Tory, maire de Toronto

Les énormes pressions budgétaires auxquelles fait face son administration rendraient la tâche très difficile, selon lui. Toutefois, le maire est prêt à trouver des moyens qui ne coûteraient pas cher, pour augmenter la visibilité du français dans la métropole à l’occasion de cet anniversaire.

Il en discutera avec le conseiller municipal Norm Kelly, qui préside le comité consultatif francophone de Toronto.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine