Retour

Le maire Watson veut un montant clair du gouvernement ontarien pour le train léger

Le gouvernement de l'Ontario a inscrit noir sur blanc dans le budget 2016, son appui envers la deuxième phase du train léger d'Ottawa. Mais le maire d'Ottawa Jim Watson aurait souhaité que le montant de cet appui soit clairement chiffré.

Or, la députée d'Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde, soutient que dans l'état actuel du projet, il faut éviter toute précipitation.

Elle rappelle que la ville a émis le souhait de modifier certains paramètres du projet en parlant d'un lien vers l'aéroport à l'ouest et vers le chemin Trim au lieu de la Place d'Orléans, à l'est.

« Comme tout le monde, on veut que les annonces se fassent », explique-t-elle.

« Mais moi je dis toujours que d'annoncer des sous et après de revenir à la table et d'en demander plus, pourquoi pas s'asseoir à la table [...] et si ça doit être plus, bien c'est à nous comme caucus de pousser cette enveloppe-là. »

Le coût de la deuxième phase du réseau de train léger rapide devrait s'élever à plus de trois milliards de dollars. La Ville d'Ottawa espère un financement égal entre les trois paliers de gouvernement.

Plus d'articles