Retour

Le mandat d’animation de Vision centre-ville ramené à un an 

Radio-Canada révélait, hier, que la Ville de Gatineau allait confier à Vision centre-ville la gestion d'un million de dollars pour l'animation au centre-ville, pour les quatre prochaines années. À la suite de vives discussions entre les élus, le conseil municipal a octroyé ce mandat pour un an seulement.

C'est dans une ambiance passablement houleuse que s'est déroulée la présentation des fonctionnaires du Service des arts, de la culture et des lettres de la Ville de Gatineau.

Ils étaient venus dévoiler aux élus le contenu de l'entente pour la cogestion du Fonds de soutien de l'animation culturelle au centre-ville, qui s'élève à 1 million de dollars.

Plusieurs conseillers avaient des questions quant à l'imputabilité des personnes qui allaient gérer ce fonds, mais également sur l'évaluation les résultats des initiatives qui seront prises.

Devant toutes ces interrogations, le maire a été obligé de déclarer une réunion à huis clos afin de faire le point avec les élus.

Un compromis trouvé

Par la suite, en mêlée de presse, Maxime-Pedneaud Jobin a reconnu que le dossier n'était pas mûr pour une présentation.

Il a cependant expliqué qu'il n'avait pas le choix de le mettre à l'ordre du jour, compte tenu de l'échéancier serré pour certains projets, notamment la patinoire du ruisseau de la Brasserie.

Par exemple, il y a des décisions financières qui doivent être prises rapidement, sans quoi cela aurait pu compromettre la patinoire cet hiver.

Au final, les conseillers sont arrivés à un compromis : Vision Centre-Ville aura droit à une enveloppe de 250 000 $ pour une durée d'un an, afin réaliser son mandat.

Ils se sont en outre entendus pour revenir à la table en novembre prochain et discuter à nouveau de la cogestion de ce Fonds, mais en ayant entre les mains les résultats de l'étude sur le positionnement du quartier des artistes, dans le secteur des rues Laval et Aubry.

Ce document fera aussi état des possibilités de déploiement de certaines activités d'animation au centre-ville, au cours des prochaines années.

D'après un reportage de Louka Jacques

Plus d'articles

Commentaires