Retour

Le meurtrier présumé de Michael Wassill était « convenable et intelligent », selon un témoignage

Une résidente d'Ottawa dont les procureurs disent qu'elle a été protégée par Michael Wassill le jour du meurtre de ce dernier en 2013 a assuré jeudi qu'elle trouvait au début que l'auteur présumé des faits était « convenable et intelligent », lors de son témoignage au palais de justice d'Ottawa.

Carson Morin, 24 ans, fait face à des accusations de meurtre au premier degré.

Michael Wassill, âgé de 20 ans, essayait de protéger la jeune femme quand son petit ami Carson Morin a fait irruption dans la maison d'Orléans de la victime, selon la Couronne. C’est alors que Morin aurait poussé Wassill au mur et lui aurait coupé la gorge avec une lame à carton, toujours selon la Couronne.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée en raison d’un interdit de publication, a raconté à la cour qu'elle avait rencontré Carson Morin en avril 2013, un mois avant la mort de Michael Wassill.

« [Morin était] convenable et intelligent », a-t-elle dit à la salle d'audience d'Ottawa, en anglais.

Je trouvais qu'il était mignon. Il me faisait craquer.

Témoignage de la jeune femme au procès de Carson Morin

La jeune femme a expliqué qu'elle avait un emploi mal payé à l'époque et qu'elle n'avait pas de logement permanent. Quand Carson Morin lui a suggéré qu'elle pouvait avoir plus d'argent en travaillant comme stripteaseuse, elle a accepté.

Carson Morin lui aurait fait payé 40 $ pour la conduire dans un club de striptease à Ottawa, a précisé la jeune femme. Il lui aurait proposé d'emménager dans son condo et lui a demandé de vendre de la marijuana à ses clients quand elle travaillait.

« J'avais un endroit pour vivre, ma propre chambre et un bon travail », a poursuivi la jeune femme, assurant qu'elle était à l'aise avec cet arrangement au début.

« Relation d'affaires »

La procureure de la Couronne Lia Bramwell a montré une série de messages textes que les deux jeunes gens s'envoyaient, dont un de Carson Morin qui disait que cet arrangement était « d'abord une relation d'affaires. »

« Je te connais très peu et je veux voir comment on travaille ensemble », c'est tout, a écrit Morin dans un message.

Leur relation est ensuite devenue une relation sexuelle, selon la jeune femme.

Leur relation s'est ensuite détériorée au point où la jeune femme, terrifiée, s'est réfugiée chez Michael Wassill, selon la Couronne.

La jeune femme a assuré à la cour qu'elle que sa relation avec Michael Wassill était platonique, et qu'elle était allée deux fois chez lui, dont deux à trois semaines en mars 2013.

« C'était la personne la plus gentille et la plus généreuse », a-t-elle commenté. « Il n'aurait jamais fait de mal à une mouche. »

« Il était fou »

Plus tôt jeudi, une autre jeune femme Jade Di Cioccio, 24 ans, a raconté comment Carson Morin lui avait proposé de devenir stripteaseuse. Elle avait refusé, qualifiant sa proposition de « ridicule. »

Jade Di Cioccio était aussi l'ami de la jeune femme précédemment mentionnée et de Michael Wassill. Pour elle, ce dernier était la « personne la plus calme, bienveillante et étonnante que l'on puisse rencontrer. »

En contre-interrogatoire, l'avocat de Carson Morin a demandé à Jade Di Cioccio si elle aimait son client.

« Personne ne l'aimait », a-t-elle répondu. « Il était fou. »

Plus d'articles