Retour

Le Mimosa du Quartier : un second souffle pour les familles monoparentales de Gatineau

Des familles monoparentales de Gatineau peuvent maintenant compter sur une nouvelle ressource. Le complexe résidentiel Le Mimosa du Quartier, inauguré lundi matin, leur offre 21 logements à prix modiques, rue Saint-Rédempteur, dans le secteur de Hull.

Un texte de Jean-Sébastien Marier

Mireille Trudeau a donné naissance à ses jumeaux, un garçon et une fille, il y aura bientôt cinq mois. Chef de famille monoparentale, elle a dû retourner vivre avec ses parents.

« Financièrement, c'est très difficile avec les jumeaux », raconte-t-elle.

Le Mimosa du Quartier lui a permis de retrouver son autonomie. Ici, les locataires consacrent 25 % de leurs revenus pour se loger, puisqu'ils bénéficient d'un supplément pour le loyer.

L'immeuble a été construit au coût de 4,7 millions de dollars, avec, entre autres, la participation financière de Québec et de la Ville de Gatineau.

En plus des logements, le Mimosa du Quartier offrira des services sociaux à ses locataires. Ces derniers auront notamment accès à une clinique d'infirmières, à des cuisines collectives et à des conseils en matière de santé.

« On va offrir du soutien à des changements d'habitude de vie, à la prévention des maladies chroniques et on va offrir des activités aussi collectives visant la santé », explique la vice-présidente du centre, Judith Lapierre, qui est également professeure agrégée en sciences infirmières à l'Université Laval.

Les premières familles ont emménagé au Mimosa du Quartier en juillet. Quatre logements sont encore disponibles.

Fait intéressant : l'idée de créer le Mimosa du Quartier est issue d'un projet de recherche académique de l'Université du Québec en Outaouais (UQO).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine