Retour

Le monde sportif de l'Outaouais pleure la mort de Bob Bissonnette

La mort de l'ancien capitaine des Olympiques de Hull, Roberto Bissonnette, a créé une onde de choc dans le milieu sportif de l'Outaouais.

L'ex-hockeyeur, également chanteur, a perdu la vie dimanche lors d'un écrasement d'hélicoptère, faisant deux morts et un blessé près de Campbellton, au Nouveau-Brunswick.

« C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de l'ancien Olympiques », a écrit l'organisation de l'équipe de hockey sur Twitter. « Nos pensées vont à ses proches. »

Roberto « Bob » Bissonnette a rejoint les rangs des Olympiques de Hull en 1998. Il aura joué quatre saisons dans la région.

L'attaquant a terminé sa carrière au sein de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) en 2002, alors qu'il était ailier gauche pour le Titan d'Acadie-Bathurst.

Ses anciens collègues sous le choc

Un de ses anciens coéquipiers, Maxime Talbot, a livré un vibrant hommage sur Twitter. « Toi mon chum, tu l'as saisi le moment », peut-on lire dans le gazouillis. 

De son côté, l'ancien relationniste des Olympiques, Daniel Brunet, est bouleversé. Il devait rencontrer M. Bissonnette jeudi, mais le rendez-vous n'aura jamais lieu.

« On avait des projets ensemble, il m'avait demandé si je pouvais l'aider au niveau artistique », raconte le relationniste avec tristesse. « On avait tellement une bonne relation ensemble. »

L'entraîneur des Bruins de Boston, Claude Julien, a été l'entraîneur de Bob Bissonnette avec les Olympiques de Hull. Lui aussi se souvient du joueur comme d'un bon vivant.

« Un des plus beaux souvenirs c'était de le voir arriver avec sa guitare dans un évènement de team building », se souvient Claude Julien. « Il s'est assis près du feu et a commencé à chanter ses chansons. »

Par ailleurs, les membres de l'équipe ottavienne de la ligue de baseball Can Am, les Champions, ont tenu à rendre hommage à M. Bissonnette pendat leur match contre les Capitales de Québec. Ce dernier était coactionnaire de la formation de Québec.

Le match entre les Champions et les Capitales a débuté par une minute de silence.

Le président des Capitales de Québec, Michel Laplante, est le survivant de cet accident. 

« C'est très difficile, c'est un ami très proche. Je le cotoyais dans toutes les sphères de la vie, que ce soit au hockey quelques fois par semaine, que ce soit au baseball. Ça a été un choc », admet Patrick Scalabrini, entraîneur-chef des Capitales de Québec.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l'organisation des Capitales affirme que son propriétaire, Michel Laplante, était le troisième occupant de l'appareil. « Il souffre de blessures qui ne mettent toutefois pas sa vie en danger », peut-on y lire.

Un match est prévu entre les Capitales et les Champions lundi, à Ottawa.

Plus d'articles

Commentaires