Retour

Le Monument aux victimes du communisme serait conçu pour des petits groupes

Le futur Monument aux victimes du communisme, qui verra le jour à Ottawa, devrait être construit à l'échelle individuelle. Il devrait en outre s'harmoniser avec les terrasses du Jardin des provinces et des territoires, boulevard de la Confédération.

La Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé, lundi, les lignes directrices du projet.

Le document de 71 pages énonce notamment les critères de conception pour les équipes d'artistes, d'architectes et d'architectes paysagistes qui répondront à l'appel d'offres lancé en avril par le gouvernement fédéral.

L'aire du monument ne pourra dépasser 500 mètres carrés et l'aire de rassemblement sera au maximum de 1000 mètres carrés.

Les noms de 1000 personnes de différentes origines qui ont trouvé refuge au pays devront être incorporés à l'œuvre. Un site Internet racontant leur histoire sera aussi lancé.

Selon les lignes directrices de la CCN, l'œuvre devra aussi inclure les noms de 20 donneurs importants.

Patrimoine canadien accepte les concepts de design jusqu'au 11 octobre et espère retenir une courte liste de cinq équipes pour mener à bien le projet.

Le projet avait été revu à la baisse et avait changé de lieu après que sa dimension et son emplacement d'origine, à côté de la Cour suprême, eurent soulevé la controverse.

Le groupe privé Tribute to Liberty, qui pilote le projet, a amassé jusqu'à maintenant 1 million de dollars pour aller de l'avant et espère en récolter un demi-million de plus, selon ce qui a été dévoilé au conseil d'administration de la CCN.

Avec CBC

Plus d'articles

Commentaires