Retour

Le nombre de Canadiens qui veulent de la marijuana médicinale explose

Le nombre de Canadiens inscrits pour pouvoir acheter de marijuana médicinale auprès de producteurs autorisés a explosé depuis que le fédéral a lancé, il y a environ quatre ans, son programme d'accès commercial.

Selon Santé Canada, ils étaient près de 130 000 à la fin de 2016, soit 32 % de plus qu'à la fin de septembre.

Les données les plus récentes traduisent une impressionnante hausse de 1544 % par rapport au milieu de l'année 2014.

Cette hausse fulgurante amène plusieurs professionnels de la santé à se demander si tous ces patients ont bel et bien recours au cannabis pour des raisons thérapeutiques légitimes.

Dans certaines conditions seulement

Le Dr John Goodhew, un médecin de famille qui travaille au centre-ville de Toronto, constate bel et bien un boom dans les demandes d'ordonnances. Il croit aux effets thérapeutiques de la marijuana pour certains maux spécifiques.

Puisqu'il est un des rares médecins à prescrire ce traitement, ses patients proviennent d'un bout à l'autre de l'Ontario.

Je reçois souvent des demandes de patients que je dois refuser. Je n'envisage de prescrire de la marijuana médicinale qu'à mes patients, dont je connais bien le dossier médical.

Dr John Goodhew, médecin de famille

Il estime que c'est la seule façon de faire qui soit responsable.

Il prescrit de la marijuana pour contrôler la douleur ou pour freiner la perte de poids causée par des problèmes comme le syndrome du côlon irritable, les nausées ou l'hépatite C.

Le Dr Goodhew estime que les recherches sont insuffisantes pour conclure à l'efficacité de la marijuana pour traiter l'anxiété ou la dépression.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine