Retour

Le NPD accuse les libéraux de répandre des rumeurs sur l'état de santé de Nycole Turmel

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) dit avoir déposé une plainte formelle auprès du commissaire aux élections fédérales à la suite de rumeurs sur l'état de santé de sa candidate dans Hull-Aylmer, Nycole Turmel.

Dans un courriel envoyé mardi à ICI Radio-Canada, le directeur adjoint des médias et des communications du NPD, Marc-André Viau, soutient que des rumeurs voulant que Mme Turmel soit mourante auraient été formulées plusieurs fois, et par différentes personnes au sein du Parti libéral (PLC).

Selon le NPD, ces mesures visent à influencer le résultat du vote, ce qui contrevient à l'article 91 de la Loi électorale. Le parti ajoute que ces rumeurs pourraient s'assimiler à de fausses déclarations quant au retrait d'un candidat, en violation avec l'article 92.

M. Viau précise que la candidate, qui a occupé le poste de whip en chef de l'opposition officielle, « se déplace avec aisance et n'est certainement pas clouée au lit ».

Les libéraux dénoncent les allégations

De leur côté, les libéraux soutiennent que les néo-démocrates n'ont présenté aucune preuve pour appuyer ces allégations.

« À seulement six jours du scrutin, les électeurs vont réaliser qu'il s'agit d'une tentative pour détourner l'attention des électeurs des vrais enjeux », souligne par courriel, mercredi matin, le porte-parole du Parti libéral, Olivier Duchesneau.

Les libéraux soutiennent qu'ils mènent une campagne positive axée sur les enjeux.

Plus d'articles

Commentaires