Retour

Le PDG de l’Hôpital d’Ottawa demeurera en poste malgré un scandale de fraude

Le président-directeur général de l'Hôpital d'Ottawa, Jack Kitts, estime que les allégations de fraude contre de hauts dirigeants de l'institution sont un véritable coup dur.

L'hôpital a déposé une poursuite contre deux de ses anciens cadres supérieurs et cinq entreprises de construction.

La poursuite allègue que ces dirigeants auraient reçu des sommes d'argent ou des bénéfices de ces compagnies, pour que leurs soumissions soient avantagées dans le processus d'appel d'offres pour des contrats de l'hôpital.

Jack Kitts se dit démoli par ces allégations et craint que la confiance du public envers l'institution et sa capacité de rester à la fine pointe en matière de soins soient compromises.

Ces mesures, selon M. Kitts, incluent un examen et un resserrement des contrôles internes.

Même s'il se dit partiellement responsable de tout ce tracas, M. Kitts a décidé de demeurer président.

L'une des entreprises visées par le recours, DRC Construction, a de son côté déposé une poursuite contre l'Hôpital d'Ottawa. La compagnie affirme que l'institution lui doit 1,5 million de dollars.

Aucune des allégations n'a encore été prouvée en cour.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine