Retour

Le petit train à vapeur restera en Outaouais

Après des années d'inactivité, le train touristique à vapeur reprendra du service à Wakefield.

La Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais (CCFO) a confirmé, mercredi, qu'elle avait accepté le projet soumis par la Municipalité de La Pêche, qui souhaitait garder le train dans la région.

La CCFO a ainsi rejeté la proposition d'un groupe de gens d'affaires du Niagara, qui allait déménager définitivement le train hors de l'Outaouais.

La présidente de la CCFO, Louise Boudrias, qui a annoncé son départ de l'organisme, dit avoir bon espoir que le projet de la municipalité de La Pêche sera un succès.

Le maire de La Pêche, Robert Bussière, souhaite que le train reprenne du service entre Wakefield et Farm Point, un secteur de Chelsea, dès l'an prochain. Il s'agit d'un tronçon d'environ 6.5 km, aménagé en terrain plat.  

Le maire Bussière précise qu'il espère conclure une entente avec l'un des deux promoteurs qui auraient manifesté un intérêt pour ce projet. 

Robert Bussière se donne huit mois pour finaliser le tout. 

Si ces négociations échouent, le maire de La Pêche affirme avoir d'autres projets en vue. 

Il parle d'un autre projet permettant à la locomotive de circuler. Mais en bout de ligne, si rien ne fonctionne, le train à vapeur sera transformé en musée et sera installé en permanence sur la plaque tournante de la gare de Wakefield dès juin 2017.

On y proposerait alors un programme d'activités pour le mettre en valeur.

Dans cette éventualité, La Pêche conservera la locomotive, un ou deux wagons, et vendra les autres wagons.

Mais que le train touristique roule ou soit stationnaire, il constituera un attrait évident pour les touristes, affirme le directeur des relations publiques de Tourisme Outaouais, Karl Lavoie.

Transfert de la gouvernance du train à La Pêche

La CCFO demeurera propriétaire de l'infrastructure. Toutefois, la composition de son conseil d'administration va changer pour refléter sa nouvelle vocation de musée de La Pêche.  La majorité des sièges ira aux représentants de La Pêche, mais les municipalités de Chelsea et de Gatineau vont continuer à y siéger, tout comme Tourisme Outaouais.

« Nos efforts auront permis à la nouvelle CCFO de maintenant prendre la relève pour faire rayonner cette icône touristique », a déclaré la présidente du C.A. et conseillère municipale, Louise Boudrias.

Cette décision de la CCFO vient clore une saga qui aura duré cinq ans.  Le train est immobilisé depuis juin 2011, à la suite de pluies diluviennes qui ont lourdement endommagé une partie de la voie ferrée.

Plus d'articles

Commentaires