Retour

Le pire lieu pour des accidents routiers au Québec est à Gatineau

Le carrefour giratoire des boulevards des Allumettières et Saint-Joseph, à Gatineau, a enregistré le plus grand nombre d'accidents, de 2009 à 2014, sur le réseau routier du ministère des Transports du Québec. Au cours de cette période, pas moins de 352 accidents y ont eu lieu.

De ce nombre, 19 sont qualifiés de « légers » par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec (MTMDETQ).

Quelque 120 accidents ont donné lieu à des dommages matériels mineurs et 213 à des dommages matériels majeurs.

Malgré ces statistiques, le maire de Gatineau maintient que les carrefours giratoires sont sécuritaires.

« Dans des carrefours comme ça [...] il peut y avoir plus d'accrochages, mais ça mène à moins d'accidents graves que des feux [de circulation] », affirme Maxime Pedneaud-Jobin. « On ne reviendrait pas à des feux de circulation. »

Le MTMDETQ tire des conclusions similaires. « Il est important de mentionner qu'une concentration d'accidents à un endroit ne signifie pas que l'infrastructure est systématiquement en cause », peut-on lire dans un document du ministère.

Les problèmes dans les ronds-points du boulevard des Allumettières ne datent pas d'hier. En 2008, le ministère des Transports de l'époque avait instauré de nouvelles règles pour y réduire le nombre d'accrochages.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine