Retour

Le policier François Laurin reconnu coupable de conduite dangereuse ayant causé la mort

Le policier de la Sûreté du Québec, François Laurin, impliqué dans un accident qui avait causé la mort d'un homme de 25 ans sur la route 148, près de Papineauville, en juin 2012 a été reconnu coupable, vendredi, de conduite dangereuse ayant causé la mort.

François Laurin comparaissait aujourd'hui au palais de justice de Joliette.

Le juge a conclu que le policier, qui roulait à un peu plus de 180km/h pour se rendre à un appel d’urgence, aurait dû adapter sa conduite et ralentir.

Le 16 juin 2012, vers 17 h 30, le policier répondait à un appel d'urgence lorsque son véhicule a heurté la voiture d'Éric Rompré, 25 ans, sur la route 148, près de Papineauville.

L'agent Laurin allait aider un collègue afin de maîtriser et de transporter à l'hôpital un festivalier sous l'effet de la drogue et en crise lors du Rockfest de Montebello.

Vendredi, lorsque le juge a prononcé son verdict, quelques applaudissements ont eu lieu dans la salle.

Le verdict de culpabilité est un soulagement pour la famille du défunt, qui a attendu quatre ans.

« Ç’a été une épreuve assez difficile pour nous », explique le père de la victime, Richard Rompré.

Le processus [du système judiciaire] a été assez ardu pour nous.

Richard Rompré, père d'Éric Rompré

Pendant le procès, la Couronne a mis en doute la nécessité de cette intervention, en questionnant le policier de la SQ sur la nécessité d'aller à une vitesse aussi grande.

François Laurin est suspendu sans solde par la SQ. C’est le 20 mars prochain, au palais de justice de Gatineau, que l’accusé devrait connaître sa sentence. Le policier est passible d’une peine d’emprisonnement maximale de 14 ans.

D'après les informations de la journaliste Mylène Crête

Plus d'articles

Commentaires