Retour

Le pré Tunney recommandé pour le futur campus Civic à Ottawa

C'est finalement le site du pré Tunney qui est jugé le plus apte à accueillir le nouveau campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa, selon un comité d'experts de la Commission de la capitale nationale (CCN).

Le panel a recommandé au conseil d'administration, jeudi, d'aller de l'avant avec ce terrain.

Situé au cœur de la ville, le terrain est à proximité d'une des futures stations du train léger et dans une zone en pleine expansion, ce qui en fait le « site idéal » pour accueillir l'hôpital, a souligné le premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson.

La superficie du site, sa forme, ainsi que les infrastructures routières en place pour y accéder font aussi partie des éléments qui ont mené à la recommandation de ce site. Par ailleurs, le comité a jugé que les conséquences du choix de ce site sur l'environnement naturel, l'agriculture ou les actives récréatives seraient mineures.

Le comité d'évaluation, composé de six personnes, a étudié 12 sites potentiels en fonction de 21 critères. Trois de ces sites étaient situés sur la Ferme expérimentale, une option que préconisait l'ancien gouvernement conservateur.

Cependant, des groupes environnementaux, notamment, s'opposaient à ce scénario, en raison de la valeur des terres comme site de recherche scientifique.

D'autres appuyaient toutefois l'option de la Ferme expérimentale, dont des membres de la communauté médicale, estimant que le site était idéal pour l'aménagement d'un hôpital moderne.

Réactions politiques

Du côté des députés fédéraux, les réactions sont mitigées.

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, est très heureuse du choix fait par la CCN, « qui respecte la vision de développement de la Ville d’Ottawa ».

La ministre ajoute que la décision concorde avec l’idée que le gouvernement se fait de la CCN, à savoir « une organisation moins politique et davantage en phase avec les préoccupations des citoyens ».

Du côté des conservateurs, on se montre cependant mécontent du choix de l’emplacement.

Pour le député de Carleton, Pierre Poilievre, l’emplacement choisi va à l’encontre de la volonté du groupe d’experts mandatés par l’Hôpital d’Ottawa, qui privilégiait une construction sur les terres de la Ferme expérimentale.

Selon lui, ce site aurait coûté moins cher et aurait été davantage adapté aux déplacements des véhicules d’urgence.

M. Poilievre voit une ingérence de la députée d’Ottawa-Centre et ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, qui est responsable, selon lui, du changement de cap de la CCN.

Il y avait un site disponible tout près des autoroutes. La décision d’aujourd’hui est terrible et est due à une ingérence du gouvernement.

Pierre Poilièvre, député conservateur de Carleton

La ministre McKenna rejette ces allégations et salue la décision de la CCN.

Cette décision répond aux besoins des gens d’Ottawa-Centre, qui voulait un site accessible, qui ne nuirait pas à l’environnement.

Catherine McKenna, députée d’Ottawa-Centre et ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Le nouveau campus Civic devrait recevoir ses premiers patients dans environ une vingtaine d'années.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?