Retour

Le premier ministre Trudeau s'arrête dans l'Est ontarien

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a visité les communautés de St-Albert et de Maxville dans l'Est ontarien vendredi.

Il s'est d'abord arrêté à la fromagerie St-Albert, qui a rouvert ses portes en 2015 après un incendie dévastateur. « C’est un endroit qui me tient énormément à cœur depuis longtemps. Mon fromage en grains, ma poutine, j’adore ça », a lancé M. Trudeau devant la foule rassemblée.

Il a profité de ce passage pour réitérer son appui au système de gestion de l’offre qui protège les revenus des producteurs laitiers grâce à un mécanisme de quotas.

Des inquiétudes dans l'air

Toutefois, le premier ministre n’a pas partagé le fond de sa pensée sur l’Accord de libre-échange conclu entre le Canada et l’Union européenne. L’entente, qui doit entrer partiellement en vigueur le 21 septembre prochain, permettra l’importation non tarifiée de 17 700 tonnes supplémentaires de fromages européens.

Les producteurs de fromages obtiennent une moitié des quotas d’importation, tandis que les détaillants et les distributeurs obtiennent l’autre moitié, une décision qui suscite des critiques.

« Quand le détaillant obtient une grande partie comme il a en ce moment, ça m’inquiète. Car ce n’est pas eux qui vont subir les toutes pertes, mais nous, ainsi que le transformateur qui fait le produit final », a soutenu le producteur laitier Jasmin Benoît.

Le directeur général de la fromagerie St-Albert, Éric Lafontaine, admet que cette entente provoquera des soubresauts dans l’industrie canadienne.

M. Lafontaine estime que les pourparlers pour renégocier l’ALENA seront tout aussi déterminants pour l’avenir de la gestion de l’offre.

« On le sait qu’il va y avoir un impact. Et on sait que les Américains poussent fort. Peu importe à qui on parle dans l’industrie, canadienne ou américaine. On le sait tous ce qui se passe. Il y a des pressions », a soutenu M. Lafontaine.

Par ailleurs, en après-midi, le premier ministre a revêtu le tartan des Sinclair, en l'honneur de son grand-père James Sinclair, pour se rendre aux Highland Games de Glengarry à Maxville. L'événement fête cet été ses 70 ans.

Avec les informations de Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires