Retour

Le présumé meurtrier de Thérèse Gauvreau prend le chemin de l'Institut Philippe-Pinel

Jean-François Dupuis, accusé du meurtre de Thérèse Gauvreault, devra finalement subir une évaluation psychiatrique à l'Institut Philippe-Pinel, à Montréal.

Un texte de Jérémie Bergeron

L'avocat du jeune homme de 21 ans a tenté, vendredi, d'annuler cette ordonnance émise le 24 janvier dernier.

Me Jean-François Benoit a dénoncé le fait que son client n'ait pas été consulté par son ancien avocat et qu'il n'ait pas pu donner son consentement à cette ordonnance.

La juge Rosemarie Millar a toutefois conclu qu'elle n'avait pas le pouvoir de revenir sur cette décision.

L'accusé devra revenir en cour le 24 mars, après son évaluation psychiatrique.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine