Retour

Le prix des stationnements à MosaïCanada fait sourciller des visiteurs

Des visiteurs de l'exposition MosaïCanada 2017 à Gatineau se plaignent des tarifs élevés de stationnement, pouvant aller jusqu'à 30 $, aux abords du site de l'événement.

En dehors du stationnement municipal, les stationnements dédiés à l'événement MosaïCanada se trouvent sur des terrains privés. De plus, trouver un stationnement près de l'exposition peut être ardu pour les visiteurs.

« Ça a été un peu difficile [de trouver du stationnement]. On est venu au parc Jacques-Cartier et on a attendu un bon cinq minutes. Comme personne ne sortait du stationnement, on est allés un peu plus loin et ça a coûté 30 $ pour quelques heures. Ça, j’ai trouvé ça cher pas mal », a témoigné Christian Leblanc, un visiteur du Nouveau-Brunswick.

Certains citoyens avaient des recommandations à émettre à la Ville de Gatineau.

« Si j’avais quelque chose à dire à la Ville, ça serait d’essayer de voir, quand on a des expositions comme ça, s’il n’y a pas des terrains vagues qu’on pourrait utiliser. Et puis peut-être de réduire le tarif qu’on doit payer quand on vient visiter des choses comme ça », a estimé Réjean Dickey, alors qu’il déposait sa famille devant l’entrée avant de tenter de trouver du stationnement.

Une manne pour les résidents du quartier

Dans les rues adjacentes au parc Jacques-Cartier, des propriétaires de stationnements résidentiels ont profité de l'afflux de visiteurs pour louer les places de stationnement sur leur terrain.

Si la Ville de Gatineau interdit généralement cette activité, elle la tolère lors « d'événements exceptionnels ». Des inspecteurs pourraient toutefois intervenir en cas d'abus ou de danger pour la sécurité routière, a signalé le directeur des communications de la Municipalité, Jean Boileau.

Une question d'offre et de demande

Devant le mécontentement de certains visiteurs, MosaïCanada répond qu'il y a différentes offres de stationnement autour du site, jusqu'au boulevard Sacré-Coeur.

Son directeur des communications, Patrick Doyon, rapporte que c'est son organisation qui fixe les prix, même si les stationnements sont gérés par le groupe Marc Dubé. Il admet néanmoins que les tarifs des cinq stationnements proches du site sont élevés.

Toutefois, au fur et à mesure qu'on s'éloigne du site, il y a des stationnements à prix abordables et même gratuits. Il précise que ce procédé fait partie de l'entente d'autofinancement entre MosaïCanada et les différents ordres de gouvernement.

« Cet autofinancement-là est généré, entre autres, grâce au stationnement, aussi à la vente de bouteilles d’eau sur le site et à la vente de produits comme des jus ou des barres tendres. C’est ce qui permet d’offrir aux gens de Gatineau un spectacle horticole extraordinaire pour lequel il n’y a aucuns frais d’entrée », a expliqué M.Doyon.

La Ville de Gatineau indique de son côté qu'elle offre un service de navette gratuit à partir de l'aréna Guertin les fins de semaine et certains jours fériés jusqu'au Musée de l'histoire canadienne.

La Municipalité rappelle également qu'un forfait de transport en commun avec la Société de transport de l'Outaouais (STO) est proposé aux visiteurs.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi et de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires