Retour

Le PSG mise sur le Canada pour trouver des petits Zlatan

Le prestigieux club de soccer français du Paris Saint-Germain (PSG) prend racine au Canada. Après l'ouverture de son Académie à Montréal cet été, le PSG va maintenant recruter des joueurs à Ottawa. Les responsables du programme vont tenir des séances d'essais dans la capitale nationale, la semaine prochaine et au mois d'octobre.

Un texte de Jonathan Jobin

« L'Académie va ouvrir dans la région cet automne », explique Sophie Anderson, entraîneuse pour le PSG à Ottawa.

« Nous allons faire jouer des jeunes de 10 à 13 ans, les évaluer et en sélectionner un certain nombre pour être membre de l'Académie. Les jeunes qui seront choisis pourront rester dans leur club civil ou scolaire », poursuit-elle.

Le PSG Academy tiendra une séance d'entraînement par semaine en plus d'un camp estival et différentes activités durant l'année. L'objectif du club : développer les joueurs et instaurer la mentalité et la méthodologie du PSG.

Le prochain Edison Cavani, Angel Di Maria ou Zlatan Ibrahimovic pourrait-il se trouver au Canada ?

« Le PSG investit dans la région. Il sait qu'il y a du talent dans la région. Le club envoie même un entraîneur à temps plein au Canada. Il va rester à Montréal, mais viendra chaque semaine à Ottawa pour les entraînements », ajoute Mme Anderson. Des jeunes ont d'ailleurs eu la chance de rencontrer les joueurs de l'équipe lors de leur passage à Montréal le mois dernier.

Aller chercher le talent où il est

Le PSG commence à s'implanter un peu partout sur la planète. Le club a récemment installé des Académies au Maroc, au Qatar, au Brésil et en Espagne.

L'équipe parisienne croit maintenant que le Canada peut devenir une pépinière de joueurs de qualité.

« Les joueurs canadiens ont une personnalité dynamique et une grande détermination, c'est ce qui intéresse l'équipe », mentionne la responsable du programme à Ottawa.

Lors de son passage à Montréal pour le match du Trophée des Champions, l'entraîneur-chef Laurent Blanc a confié sa joie de voir son club s'établir au Canada.

« L'Académie va amener une structure et accompagner les jeunes joueurs. Qui sait, dans quelques années, on pourrait trouver un ou deux joueurs professionnels qui réussiront chez eux ou en Europe, pourquoi pas ? », affirme celui qui a remporté la Coupe du monde en 1998.

« On crée un lien direct avec la France et les jeunes entrent dans la structure du club. Les meilleurs auront la chance d'y aller, même si c'est extrêmement difficile », ajoute Sophie Anderson.

Laurent Blanc croit aussi que le PSG Academy permettra de recentrer l'intérêt des sportifs sur le soccer.

« Au Canada il y a un gros problème : il y a beaucoup de sports. J'espère que le soccer va devenir un sport majeur ici. C'est certain que le hockey plaît beaucoup, mais le soccer se développe comme aux États-Unis et ça passe par des jeunes qui ont la structure et des possibilités pour permettre de se développer », lance l'entraîneur.

Plus d'articles

Commentaires