Retour

Le pub St-André fermera ses portes le 1er juillet

Le pub St-André, un établissement qui présentait des spectacles à Saint-André-Avellin, en Outaouais, fermera ses portes le 1er juillet, faute de financement.

C’est le président de Local Productions et propriétaire de la salle, Yan Montagne, qui en a fait l’annonce dans un communiqué de presse, lundi après-midi.

En entrevue à l'émission Sur le vif, M. Montagne a précisé que le manque de financement provenant d’instances publiques, notamment de la part de la MRC de Papineau, a eu raison du St-André.

« Je ne trouvais pas ça normal que ce soit le privé qui fait en sorte qu’on ait eu trois programmations comme ça et puis que la MRC et le gouvernement ne soient pas capables de nous aider », a-t-il affirmé.

« La salle était quasi complète à chaque spectacle. Le seul problème, c’est que les spectacles étaient soutenus par des commanditaires privés [...] C’est juste qu'après trois années à rouler comme ça, ça devient plus dur d’aller chercher des commanditaires », a-t-il ajouté.

Au cours des dernières années, la communauté culturelle de Saint-André-Avellin a notamment fait face aux fermetures successives du Théâtre des Quatre Soeurs et de l'Auberge Petite-Nation. M. Montagne avait espoir que son établissement puisse prendre le relais.

Il croit d'ailleurs que la fermeture de sa salle d'une centaine de places aura des conséquences sur l'économie de la région, tant pour les travailleurs du pub qui perdront leur emploi que pour les autres commerces locaux, comme les hôtels et les restaurants, qui bénéficiaient de l'affluence de spectateurs.

Plus d'articles