Retour

Le recteur de l'U d'O revient sur le Tour des anciens lors de sa cérémonie d'installation

La mise au jour d'activités à caractère sexuel, qui auraient impliqué des étudiants de l'Université d'Ottawa lors d'une fête, a eu des échos à la cérémonie d'installation du nouveau recteur Jacques Frémont, dimanche.

Après avoir pris la parole publiquement dans ce dossier jeudi, afin de dénoncer la tenue de telles activités, il a jugé bon de revenir sur le sujet lors de la cérémonie, alors qu'ils s'adressaient aux nouveaux diplômés.

« Je suis déterminé à ce que notre université soit un lieu de vie où on peut apprendre, enseigner et travailler dans un environnement sain exempt de discrimination, de harcèlement et de violence sexuelle », a souligné le recteur.

Il a précisé que des politiques ont été mises sur pied dans les dernières années pour éradiquer ce genre de comportements sur le campus. Il a ajouté que le changement de culture prendra du temps, comme les récents événements l'ont rappelé.

Jeudi, le recteur avait confirmé que l'Université d'Ottawa ne lancerait pas d'enquête à la suite de la controverse entourant la mise au jour d'activités à caractère sexuel dans le cadre du Tour des anciens.

Plus d'articles