Retour

Le retour de Craig Anderson pour le match de la lutte contre le cancer

Une semaine après l'annonce du diagnostic de cancer de sa femme Nicholle, Craig Anderson sera devant le filet des Sénateurs d'Ottawa pour la soirée Le hockey pour vaincre le cancer. Un moment qui s'annonce fort en émotions pour tous les membres de l'organisation.

Un texte de Kim Vallière

Le gardien a pris part à l'entraînement matinal avant la rencontre contre les Sabres de Buffalo, avec un collant mauve "Hockey Fights Cancer" à l'arrière de son casque.

« Lorsqu'il est ici, il joue », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs Guy Boucher. « Ça démontre sa force de caractère et sa capacité de se concentrer. C'est assez impressionnant à voir parce que c'est plus facile à dire qu'à faire. »

Le gardien s'est absenté à deux reprises et a raté deux rencontres pour être avec sa femme, dont la nature du cancer n'a pas été rendue publique.

Il est revenu au jeu pour battre les Oilers d'Edmonton, dimanche dernier, une rencontre au cours de laquelle il a réalisé 37 arrêts pour s'assurer du blanchissage

Il faut savoir que l'équipe lui donne tout le temps nécessaire pendant cette épreuve. Le joueur de 35 ans peut ainsi s'absenter aussi souvent et pour autant de temps qu'il le souhaite.

« Il vient ici aussi pour se changer les idées. Il est prêt à tout donner et nous aussi, on veut tout donner pour lui. On ne souhaite que le meilleur pour sa femme, c'est certain », a mentionné l'attaquant Jean-Gabriel Pageau.

Une rencontre particulièrement émotive

Les spectateurs qui assisteront à la soirée Le hockey pour vaincre que le cancer à Ottawa sont invités à apporter une pancarte sur laquelle ils peuvent écrire le nom d'une personne touchée par le cancer.

Les joueurs des Sénateurs se sont prêtés à l'exercice en écrivant le nom de Nicholle Anderson, mais aussi celui de leurs proches qui souffrent ou ont souffert de la maladie.

Le défenseur Marc Méthot aura en tête son oncle Philippe, qui est décédé des suites du cancer cette année.

« Ça a été un moment vraiment difficile pour notre famille », avoue le Franco-Ontarien. « Mais on se rend compte que plusieurs personnes ici sont "affectées" par ça et c'est important d'avoir une soirée pour le cancer. »

Le cousin de Pageau, Michaël, se bat actuellement contre la maladie. « Présentement, tout va bien. On attend tout le temps des résultats. [...] Il se porte bien, c'est agréable d'avoir des bonnes nouvelles », mentionne l'attaquant.

La maladie frappe encore les Sénateurs

Les Sénateurs ont eu leur part de mauvaises nouvelles dans les dernières années.

Leur annonceur maison Stuntman Stu a annoncé au début de l'année 2016 qu'il souffrait de la leucémie. L'ancien directeur général de l'équipe, Bryan Murray, se bat depuis deux ans contre un cancer colorectal de stade 4, une maladie incurable.

Le propriétaire de l'équipe Eugene Melnik a fait appel au public en 2015 pour trouver un donneur potentiel pour une greffe de foie, opération qu'il a subie avec succès la même année.

En avril 2015, le club a perdu l'entraîneur adjoint Mark Reeds, qui avait reçu un diagnostique de cancer de l'oesophage.

Un autre assistant des Sénateurs, Roger Neilson, s'est éteint il y a 13 ans après avoir combattu deux cancers.

Plus d'articles