Retour

Le sentier culturel attire les touristes dans les rues de Gatineau

Le sentier culturel, qui sillonne les rues de Gatineau pour faire découvrir aux visiteurs des dizaines d'attractions, dont l'événement phare MosaïCanada, a immédiatement trouvé son public, selon le directeur général de Vision centre-ville.

« Il y a des retombées déjà palpables. Dès samedi, on le sentait, on le voyait », a commenté Stefan Psenak, en entrevue à l'émission Sur le vif.

Avec le sentier culturel, un parcours de trois kilomètres qui sillonne les rues du Vieux-Hull, du parc Jacques-Cartier jusqu'à La Fonderie, les visiteurs n'ont qu'à se laisser guider par une ligne rouge tracée au sol.

« Ça pique la curiosité, c'est mieux que des panneaux », a assuré M. Psenak.

Le sentier permet, selon lui, de mettre en valeur l'ensemble des activités présentées dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, dont l'exposition MosaïCanada que 120 000 personnes ont déjà visitée.

Chaque année, 1,2 million de visiteurs viennent voir le Musée canadien de l'histoire, mais très peu d'entre eux restaient dans Gatineau pour visiter la ville.

« On réussit à faire traverser aux visiteurs le mur que représente la rue Laurier », s'est-il félicité.

M. Psenak aimerait que ce sentier devienne permanent et que les échanges avec le musée se poursuivent.

« On est en discussion pour que le Musée canadien de l'histoire s'ouvre sur le quartier et que le quartier s'ouvre sur le musée », a-t-il ajouté.

Plus d'articles

Commentaires