Retour

Le sentier des Voyageurs restera fermé jusqu’à l’automne

Un tronçon important du sentier des Voyageurs, qui a été fermé après des dégâts importants lors des inondations du printemps dernier, ne sera pas accessible avant l'automne en raison de travaux de réfection plus importants que prévu.

Un texte de Dominique Degré

La Commission de la capitale nationale (CCN), qui administre le sentier des Voyageurs, a confirmé à Radio-Canada que les travaux ne commenceront qu’à la fin de l’été. L’an dernier, la CCN a affirmé que l’ensemble de son réseau de sentiers devait être accessible au printemps.

« Les travaux en question sont importants et complexes, et nécessitent l’approbation et la coopération de plusieurs entités; y compris des permis d’accès à divers terrains ainsi que des évaluations environnementales. Le travail ne peut pas commencer au printemps puisque les niveaux d’eau sont trop élevés », a indiqué par courriel la conseillère en communication de la CCN Dominique Leblanc.

Mme Leblanc a également indiqué que contrairement au sentier derrière la Colline du Parlement — qui avait lui aussi fermé à la suite de dégâts causés par les inondations et qui a été rouvert au public en novembre — la CCN « n’est pas propriétaire de tous les terrains le long du Sentier des Voyageurs; cela ajoute un niveau de complexité dans la planification du travail ».

La Commission n’a pas été en mesure de dire combien coûteront les travaux, mais a précisé qu’elle lancerait un appel d’offres dans les semaines à venir.

Déception et risques pour la sécurité des cyclistes

Le vice-président d’Action vélo Outaouais, Bernard Hurteau, avait hâte au retour du beau temps pour enfourcher son vélo et longer la rivière des Outaouais dans le sentier des Voyageurs.

« Ce sentier-là, je l’utilise presque tous les jours pour retourner à la maison. C’est mon itinéraire presque quotidien », affirme M. Hurteau.

Mais au-delà de la simple déception, c’est la question de la sécurité des cyclistes qui préoccupe M. Hurteau, car ceux-ci doivent passer dans la rue Laurier pour contourner la section du sentier des Voyageurs qui est fermée.

« La rue n’est pas assez large. Il n’y a pas d’accotement pour les cyclistes, surtout les cyclistes randonneurs, ceux qui sont moins habitués d’aller dans la circulation. On les voit sur le trottoir », souligne-t-il.

Cette inquiétude ne se fait toutefois pas sentir à l’hôtel de ville. Même s’il prend au sérieux la sécurité des cyclistes, le vice-président de la Commission sur les transports, les déplacements durables et la sécurité de la Ville de Gatineau, Daniel Champagne, croit que le détour imposé par la fermeture du sentier ne pose pas de problème.

« La rue Laurier est très très bien équipée en matière de réseau cyclable actuellement [...] Il n’y a pas raison de craindre pour la sécurité des cyclistes dans ce secteur-là », relate M. Champagne, en précisant qu’il y a d’autres espaces pour les vélos ailleurs dans la rue.

Plus d'articles