Retour

Le SPVG pense avoir démantelé un réseau de trafic de stupéfiants

Le Service de police de Gatineau (SPVG) a annoncé mercredi avoir saisi de la drogue, des armes et de l'argent lors d'une opération survenue le 29 juin dernier. La perquisition a aussi mené à l'arrestation de cinq personnes.

Les agents ont mené des perquisitions dans deux résidences de Gatineau et une de la municipalité de Cayamant, en Outaouais. Ils ont aussi perquisitionné un commerce de Gatineau, le café Renaissance, situé sur la rue Notre-Dame.

Au total, les policiers ont saisi quelques centaines de grammes de haschich, de cocaïne et de marijuana. Ils ont également découvert 10 000 dollars en devise, trois balances, un téléphone cellulaire, ainsi que plusieurs armes et des munitions.

Les autorités ont arrêté trois hommes et deux femmes de 27 à 55 ans. Des accusations liées à la possession d’armes et au trafic de stupéfiants sont portées contre eux. Le quintette de suspects a été libéré sous promesse de comparaître.

La police de Gatineau va demander à la Régie des alcools, des courses et des jeux d’examiner de près le dossier du Café Renaissance.

Plus d'articles