Retour

« Le symbole militaire doit être respecté », dit Richard V. Blanchette

Près de 48 heures après l'arrestation d'un homme, qui est accusé d'avoir effectué des gestes déplacés et obscènes à l'encontre du Monument commémoratif de guerre, le major général à la retraite Richard V. Blanchette croit que l'institution militaire pourrait en sortir grandie aux yeux du public.

Les faits remontent à dimanche soir dernier, quand un homme de 22 ans aurait été aperçu vers 23 h 30, en train d'escalader le monument pour ensuite « forniquer » avec lui.

« Un individu aurait été vu en train de grimper sur l'un des monuments. Un des témoins qui était proche de la scène nous a contactés et on s'est rendu sur place. L'individu était encore là. On a fait une arrestation sans incident », précise le porte-parole de la police d'Ottawa, Charles Benoit.

Néanmoins, il se refuse toujours à donner plus de détails sur la nature de ce geste à caractère sexuel.

Qu'à cela ne tienne, le major général à la retraite des Forces armées canadiennes, Richard V. Blanchette, croit que ce nouvel incident au Monument commémoratif pourrait avoir un effet positif.

« Il y a un effet d'addition, ou si vous voulez, de renforcement, que le symbole militaire doit être respecté et je pense que la population canadienne est de plus en plus sensible à cette question »,estime-t-il.

Le jeune homme, qui serait originaire de Toronto, a été arrêté sur place et puis détenu jusqu'à sa comparution, lundi, au palais de justice d'Ottawa où il a été accusé de méfait.

La police a identifié les témoins de l'incident. Ils seront appelés à relater ce qu'ils ont vu, si un juge venait à décider qu'un procès était nécessaire.

D'après un reportage de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires