Retour

Le Syndicat des pompiers de Gatineau demande l'arbitrage

Après cinq séances de négociations, le Syndicat des pompiers de Gatineau demande l'arbitrage. Les membres ont voté à l'unanimité, mardi soir, pour le recours à ce processus.

Ainsi, à l'instar des policiers, qui ont aussi demandé un recours à l'arbitrage, les pompiers n'ont pas été en mesure de s'entendre avec la Ville.

Selon Stéphane Noël, le président du Syndicat des pompiers de Gatineau, les demandes de concessions de la Municipalité étaient trop importantes et il était impossible pour les deux parties d'en venir à une entente.

« On voit que la Ville n'a pas beaucoup de respect pour sa parole parce que même les clauses qu'on a négociées lors de la fusion, ils veulent les récupérer », soutient M. Noël.

M. Noël cite en exemple la question des caisses de retraite. Le syndicat avait accepté de céder une ancienne clause de parité entre les pompiers de Hull et ceux d'Ottawa, lors de la fusion, pour la transformer en clause d'indexation au coût de la vie. Selon le syndicat, la Ville aurait demandé à ce que cette dernière soit éliminée.

La convention collective des pompiers est échue depuis le 31 décembre 2015. Le syndicat estime qu'il est trop tôt pour entreprendre des moyens de pression.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine