Retour

Le syndicat Unifor offre 500 000 $ aux sinistrés de Fort McMurray

Le syndicat national d'Unifor donne un demi-million de dollars à la Croix-Rouge canadienne pour venir en aide aux sinistrés de Fort McMurray.

Cette somme, annoncée lundi à Ottawa, sera versée directement dans le fonds Feux de forêt en Alberta, un compte spécialement mis en place pour aider ceux et celles qui ont tout perdu dans la catastrophe.

Environ 4000 syndiqués d'Unifor travaillent dans l'industrie des sables bitumineux de l'Alberta. Entre 400 et 500 de ces travailleurs auraient perdu leur maison dans l'incendie qui a détruit une bonne partie de la ville, selon le syndicat.

Les représentants nationaux d'Unifor - le plus important syndicat du secteur privé au pays - demandent à leurs membres de donner généreusement eux aussi.

Feu de forêt à Fort McMurray

Des dons de 60 millions de dollars

Depuis la mise en place de son fonds d'urgence, la Croix-Rouge canadienne a récolté 60 millions de dollars, dont 51 millions auprès de particuliers. Cette somme sera doublée par Ottawa. Les dons versés par des Albertains seront aussi égalés par le gouvernement provincial.

La Croix-Rouge estime qu'elle devra être présente pendant plus de quatre ans pour la phase d'urgence et de reconstruction de Fort McMurray, après l'énorme feu de forêt qui a ravagé une grande partie de la municipalité.

« Beaucoup de gens sont chez des amis, de la famille. On a vécu ça ici [au Québec], dans la période du verglas, quand il faut déménager, se rappelle Conrad Sauvé, président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne. Maintenant, il faut regarder des solutions à plus long terme, parce que vivre chez les amis, la famille, ça devient difficile, à la longue. »

M. Sauvé était de retour à Ottawa lundi après avoir visité des centres d'hébergement et rencontré des réfugiés à Edmonton, en fin de semaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine