Vous possédez un million de dollars et la scène théâtrale d'Ottawa vous intéresse? Le théâtre Gladstone pourrait être à vous.

Le propriétaire actuel, Steve Martin, cherche à passer le flambeau après huit années à sa direction.

Il avait acquis le théâtre de style Art déco, situé sur l'avenue Gladstone, pour 500 000 $, en 2007. Il a par la suite investi plus du double en rénovation et demande maintenant 995 000 $ pour se départir du théâtre de 235 places.

Si l'établissement a frôlé la faillite en 2011, le théâtre Gladstone est maintenant rentable.

« Nous ne faisons pas de profit, mais nos revenus couvrent nos dépenses », souligne le coordonnateur et codirecteur artistique du théâtre, David Whiteley.

De plus, des compagnies de théâtre louent des espaces, ce qui amène des revenus supplémentaires.

L'immeuble pourrait d'ailleurs être loué comme salle de conférence, salle de cinéma et même pour des réunions religieuses.

Être comédien et non gestionnaire

Pour justifier la mise en vente du théâtre, Steve Martin dit avoir constaté qu'il n'avait pas la bosse des affaires et qu'il préférait se consacrer au jeu.

« C'est ma décision. J'ai réalisé depuis un certain temps que je n'ai pas les aptitudes personnelles nécessaires pour les affaires, pour produire les pièces et gérer le théâtre », explique-t-il.

Le théâtre Gladstone est en vente depuis deux semaines. Selon Steve Martin, une dizaine de personnes ont déjà visité les lieux.

Quoi qu'il arrive, la saison théâtrale actuelle poursuit son cours. Le futur propriétaire aura d'ailleurs l'obligation d'honorer la production, jusqu'en juin 2016

D'après les informations du journaliste Andrew Foote de CBC

Plus d'articles

Commentaires