Retour

Le travail peut reprendre après l'incident dans le tunnel du train léger à Ottawa

Des travailleurs sont de retour sur le chantier du train léger à Ottawa, à proximité de l'entrée de la station Waller, après qu'un morceau de béton de la paroi d'un tunnel se fut détaché, jeudi.

La Ville d'Ottawa affirme que le consortium Rideau Transit Group (RTG) a reçu la confirmation, vendredi soir, que les ordres de la province avaient été annulés et que le travail pouvait reprendre dans la zone touchée.

Le ministère du Travail de l'Ontario avait ordonné l'arrêt des travaux, afin de laisser le champ libre à ses enquêteurs.

Trois directives avaient été émises en ce sens vendredi matin. Les responsables du consortium Rideau Transit Group (RTG) et un entrepreneur du chantier devaient notamment laisser intacte la zone où les faits s'étaient déroulés.

Pour rappel, trois employés étaient restés coincés sous terre à la suite de l'incident.

Deux d'entre eux avaient été traités pour un choc nerveux. La troisième victime avait été soignée pour une blessure au bras et une possible commotion cérébrale.

Cet accident de travail n'est pas le premier incident lié à la construction du train léger dans ce secteur de la ville.

En février 2014, un trou s'était formé juste au-dessus des travaux d'excavation de la porte d'entrée est du tunnel, emportant une partie de la chaussée de la rue Waller.

Plus d'articles