Retour

Le village urbain du Plateau, pas pour tout de suite

Les rétrocaveuses font partie du paysage du Plateau depuis des décennies. Mais après 30 ans de développement, de nombreux résidents veulent un endroit dans le quartier où ils peuvent se rassembler, fréquenter de petites boutiques et des restaurants.

Bref, comme le village urbain promis par la Ville de Gatineau, mais qui tarde à se construire.

Ce quartier du secteur de Hull est un de ceux qui ont connu la plus grande expansion depuis 30 ans. Et ça ne ralentit pas.

Le Plateau de la Capitale en est à la phase 51 et il y a encore 200 acres à développer. Si les copropriétés continuent de pousser comme des champignons, le village urbain promis par la Municipalité depuis plus de 10 ans se fait toujours attendre.

La Ville de Gatineau, les Sénateurs d'Ottawa et les promoteurs immobiliers ont commencé, lundi, les travaux d'aménagement d'une nouvelle patinoire extérieure, qui sera construite à côté du futur village urbain.

Actuellement, l'offre commerciale dans le Plateau se résume principalement à de grandes bannières. Le seul petit café du secteur a mis la clé sous la porte.

Alors, à quand un village urbain pour les résidents du Plateau? Le conseiller du quartier Maxime Tremblay dit ne pas avoir de date précise, puisqu'il s'agit d'investissements privés.

« Ça prend des gens qui décident d'investir pour développer le côté plus commercial et résidentiel. Nous on ne peut pas, comme Ville, obliger les investisseurs à investir », explique-t-il.

Investissements et expertise

Une place publique fera partie du centre du village urbain du Plateau. Une entente d'un million de dollars est d'ailleurs signée avec un promoteur.

À proximité, des bâtiments où pourront cohabiter copropriétés et petits commerces. Une bibliothèque municipale doit aussi être construite, dont le financement municipal est déjà assuré.

Maxime Tremblay reste toutefois inquiet.

Le projet coûtera cependant très cher et nécessite une expertise bien précise.

« Ce sont des investissements majeurs. On parle de condominiums, d'un projet d'environ 300 millions de dollars. Donc, ce sont des sommes énormes, ce n'est pas n'importe qui », rappelle le président de l'Association des résidents du Plateau, Alain Pilon.

Des négociations sont en cours entre la Ville de Gatineau et un partenaire privé pour lancer la construction du village urbain. S'ils s'entendent, les travaux pourraient commencer d'ici un an et demi.

Selon un reportage du journaliste Louka Jacques

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine