Retour

Le « Vive le Québec libre » du général de Gaulle vu par les Franco-Ontariens

Il y a 50 ans, le général Charles de Gaulle lançait « Vive le Québec libre! » du haut de l'hôtel de ville de Montréal. Comment les Franco-Ontariens ont-ils accueilli cette déclaration et l'onde de choc qu'elle a provoquée?

« S'il y a des gens qui étaient un peu comateux dans ce temps-là, ce seul mot a su réveiller bien des passions », se souvient l'ex-député provincial ontarien, Jean Poirier.

En entrevue à l'émission Sur le vif lundi après-midi, M. Poirier a expliqué que les Franco-Ontariens surveillaient avec appréhension l'impact de la déclaration du général de Gaulle.

« On savait qu'il y aurait des conséquences », a-t-il déclaré. « Ça nous [a affecté] directement et indirectement. »

« Notre destin est intimement lié à celui des Québécois. Quand le Québec est fort, quand il parle fort, quand il tient sa place, les francophones hors Québec se sentent épaulés », a expliqué celui qui a également été président de l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO).

Avec le recul, M. Poirier se souvient de la déclaration du général de Gaulle comme « une des étapes dans la mer houleuse des relations entre anglophones et francophones au Canada ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine