Retour

Légalisation d'Uber : les taxis préparent une riposte

L'industrie du taxi conventionnel d'Ottawa n'a pas l'intention d'en rester là avec la Ville et la nouvelle réglementation qui vient de lui être imposée, jugée injuste par les chauffeurs et propriétaires de compagnies de taxi.

Furieux de voir que des compagnies comme Uber deviendront bientôt légales et qu'elles n'auront pas à se soumettre aux mêmes règles, ils préparent leur riposte.

Plusieurs chauffeurs de taxi, surtout les propriétaires de plaques d'immatriculation de taxi ont vu mercredi leur investissement perdre beaucoup de valeur.

Tony Hajjar a acheté sa plaque d'immatriculation de taxi à 160 000 $, il y a plusieurs années. Elle valait près de 300 000 $, avant l'arrivée d'Uber. Maintenant, elle ne vaut plus rien, selon lui.

La valeur de la plaque était le fond de retraite de M. Hajjar et il devra donc continuer à travailler, en espérant que sa plaque reprenne un peu de valeur.

Cacher sa caméra 

Plusieurs chauffeurs ont donc l'intention de protester, en ne respectant pas les règles, selon M. Hajjar.

« Nous allons fonctionner comme Uber. Nous ne respecterons pas les contrôles de sécurité », raconte M. Hajjar.

Certains chauffeurs pourraient placer un tissu sur la lentille de la caméra de leur taxi, pour la rendre inutile. D'autres pourraient ne pas payer leurs droits de permis de chauffeurs ou de plaque, dû à la fin de chaque mois.

De son côté, le président du syndicat des chauffeurs, Amrik Singh, poursuit l'évaluation de ses options légales contre la Ville. Une poursuite pourrait être intentée afin de récupérer la perte de valeur des plaques.

Le système, institué par la Ville, a laissé ces plaques prendre de la valeur, en limitant le nombre disponible sur le marché.

Monsieur Singh évalue aussi la possibilité de moyens de pression.

Par ailleurs, le président de Coventry connections, le centre de répartition des appels pour la plupart des taxis de la capitale, ne veut ni encourager, ni décourager de tels comportements des chauffeurs.

Selon les informations du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine