Retour

Légalisation de la marijuana : Smiths Falls voit grand

La ville de Smiths Falls, dans l'Est ontarien, a beaucoup à gagner avec la légalisation de la marijuana à usage récréatif au Canada. En 2014, un producteur de marijuana médicinale s'est installé dans l'ancienne usine de chocolat d'Hershey. Et depuis, l'entreprise ne cesse de grandir.

Un texte de Frédéric Pepin

L'usine de Tweed emploie présentement 300 personnes.

« Je serais très surpris si la compagnie, d’ici 12 à 18 mois, n’avait pas doublé son nombre d’employés à Smiths Falls uniquement », explique Bruce Linton, président-directeur général de Canopy Growth, dont Tweed est une division.

Des signes de prospérité

De nouveaux restaurants, des magasins et même une brasserie artisanale ouvriront leurs portes dans les prochains mois dans la petite ville de 9000 habitants. Le maire Shawn Pankow attribue cette croissance à la présence de Tweed dans la municipalité.

« La présence de l’entreprise a un impact sur tous nos résidents, surtout en ce qui a trait à l'impôt foncier », soutient M. Pankow.

Les commerçants aussi font de bonnes affaires. À la boulangerie C’est Tout, on observe une hausse de l'achalandage depuis l’ouverture de l’usine de Tweed.

« Je crois que la présence de Tweed est très positive pour notre communauté », soutient la propriétaire Amy Rensby.

« Beaucoup d’employés de Tweed viennent ici manger un sandwich ou prendre un café. Nous fournissons souvent des services de traiteur dans les locaux de l’entreprise et c’est très bon pour nos affaires », conclut-elle.

En pleine expansion

La compagnie Canopy Growth a fait des acquisitions importantes récemment, ce qui lui donne une présence ailleurs au Canada.

En novembre, elle a mis la main sur Vert Médical, de Drummondville. Et plus récemment, elle a fait l’acquisition de rTrees Producers en Saskatchewan.

Canopy Growth produit maintenant 40 % de la marijuana médicinale consommée au Canada.

L'objectif de son pdg est d'obtenir une part équivalente du marché du cannabis à usage récréatif. « Nous n’avons pas le choix de continuer à grandir si nous voulons répondre à l'augmentation prévue de la demande », conclut Bruce Linton.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine