Retour

Leonard Cohen remporte l'album de l'année aux Junos

C'est ce soir au Centre Canadian Tire d'Ottawa qu'a eu lieu la 46e cérémonie des prix Juno, récompensant les meilleurs artistes canadiens de la musique. L'illustre Montréalais Leonard Cohen a remporté le prix de l'album de l'année pour You want it darker, sorti en 2016.

Son fils Adam Cohen s'est présenté sur scène avec son propre fils, Cassius, afin de recevoir le prix. « Mon père a dit qu'il voyait un Juno dans mon futur. Bien sûr, c'était le sien », a-t-il dit. « Même s'il était acclamé internationalement, il me rappelait toujours qu'il avait commencé sa carrière au Canada. Merci au Canada! »

Un peu plus tôt dans la soirée, Justin Trudeau est monté sur scène avec sa femme Sophie Grégoire pour rendre hommage à M. Cohen, qui est décédé en novembre dernier. Le couple a souligné que sa musique les avait accompagnés tout au long de leur vie. Feist a ensuite offert une interprétation d'un classique du défunt, Hey, that’s no way to say goodbye.

The Tragically Hip et Shawn Mendes, autres grands gagnants

Le chanteur du groupe The Tragically Hip, Gord Downie, a remporté le prix de l'auteur-compositeur de l'année alors que sa formation a remporté celui du groupe de l'année. Dans son discours transmis par vidéo, M. Downie a dit vouloir que le Canada en fasse plus pour les Autochtones.

Le prix du public a pour sa part été remis au chanteur pop de 18 ans Shawn Mendes, qui a livré une performance vocale plus tôt dans la soirée.

Bryan Adams et le comédien Russell Peters animaient la cérémonie, qui a commencé à 18 h 30 (HE). Ces derniers ont été appelés en renfort pour remplacer le chanteur Michael Bubblé, qui a dû annuler sa présence pour des raisons familiales.

Le gala s'est ouvert avec un numéro autochtone. Buffy Sainte-Marie, la chanteuse de gorge Tanya Tagaq et le groupe électro A Tribe Called Red ont uni leurs forces.

Peu de temps après, la chanteuse albertaine Ruth B a remporté a remporté le prix de la révélation de l'année.

Le Panthéon de la musique pour Sarah McLachlan

L'ancien président américain Bill Clinton a ensuite présenté, par vidéo, l'intronisation de Sarah McLachlan au Panthéon de la musique canadienne.

Mme McLachlan a semblé très heureuse de cet honneur. « J'ai le meilleur job au monde, c'est mon église, mon confort », a-t-elle déclaré.

Vers 19 h 50, la chanteuse Alessia Cara a remporté le prix de l'album pop de l'année pour son opus Know-It-All. « C'était mon premier disque! Merci pour le support! », a-t-elle lancé dans son discours.

Vers 20 h, Bryan Adams a joué la chanson You belong to me, au grand damn de Justin Trudeau qui, en ouverture de gala, avait dit espérer entendre Summer of 69. Il a dû attendre la clôture du gala, à 21 h, pour que le chanteur et plusieurs autres artistes interprètent ce grand succès.

En tout, sept prix ont été présentés et huit artistes ont fait des prestations.

Les prix remis ce soir :

  • Le prix Juno du public : Shawn Mendes
  • Album de l'année : Leonard Cohen
  • Groupe de l'année : The Tragically hip
  • La révélation de l'année : Ruth B
  • L'auteur-compositeur de l'année : Gord Downie
  • L'album country de l'année : Jess Moskaluke pour Kiss Me Quiet
  • L'album pop de l'année : Alessia Cara pour Know-It-All

La couverture en direct de nos journalistes :

Une deuxième remise de prix en deux jours

Samedi soir, Laurence Nerbonne a remporté le prix Juno du meilleur album francophone de l'année pour son album XO, dans le premier volet de la remise des prix Juno. Le groupe The Strumbellas a causé la surprise de la soirée en gagnant le prix de la chanson de l'année pour Spirits, devant le succès international One Dance de Drake.

C'est en 2012 que la capitale du Canada a été l'hôte des prix Juno pour la dernière fois. Quelque 12 000 personnes avaient assisté à l'événement au Centre Canadian Tire. Ottawa avait aussi été l'hôte de la cérémonie en 2003.

L'année dernière, à Calgary, The Weeknd avait volé la vedette en remportant cinq prix Juno, dont deux dans le gala principal. Alessia Cara avait été nommée révélation de l'année.

Plus d'articles

Commentaires