Retour

Les 10 articles les plus lus en 2016 sur ICI Ottawa-Gatineau

La fin de l'année permet de revoir en un clin d'oeil les événements qui ont marqué 2016. De la grève évitée à Postes Canada aux clowns effrayants, voici les 10 nouvelles qui ont marqué l'actualité de la région d'Ottawa-Gatineau. Et vous, qu'est-ce qui a marqué votre année? Envoyez-nous vos suggestions à nouvelles.ottawagatineau@radio-canada.ca !

1) Postes Canada : la grève ou le lock-out reporté

En plein coeur de l'été, une grève ou un lock-out plane à Postes Canada. Le syndicat détient un mandat de grève qui lui a été accordé massivement par ses 47 000 membres à travers le Canada. Le 1er juillet, les deux parties n'ont cependant toujours pas communiqué l'avis réglementaire de 72 heures précédent un arrêt de travail.

Deux ententes de principe d'une durée de deux ans sont conclues à la fin août et ratifiées début décembre.

2) Un kiosque de limonade fermé, faute de permis

Rarement un kiosque de limonade aura autant fait parler de lui... Il aura fallu que la Commission de la capitale nationale (CCN) exige un permis à deux soeurs de 5 et de 7 ans, qui vendait des rafraîchissements sur un terrain qui lui appartenait, pour que la nouvelle fasse le tour du pays.

Adela et Eliza Andrews ont par la suite demandé et obtenu un permis en bonne et due forme, afin de financer leur camp de vacances.

3) Un énorme trou dans la rue Rideau à Ottawa

8 juin en matinée : un trou béant creuse le centre-ville d'Ottawa. Panne d'électricité, fuite de gaz, trafic détourné... l'affaissement est spectaculaire. Le Centre Rideau et les immeubles avoisinants sont évacués, mais par chance, il n'y a aucun blessé.

4) Accident autoroute 50 : l'identité des deux jeunes femmes connue

Deux Gatinoises, âgées de 21 et de 26 ans, perdent la vie dans un accident de la route. La communauté est touchée en plein coeur. Les policiers étudient deux thèses, soit celle de la distraction au volant et de la fatigue.

5) L'église de Saint-Isidore détruite par les flammes

En plein coeur de l'été, la communauté de Saint-Isidore, dans l'Est ontarien, voit son église partir en fumée. Selon plusieurs témoins, l'incendie aurait débuté peu de temps après le passage d'un violent orage.

La communauté de 800 âmes souhaite que l'église soit reconstruite au même endroit. Un comité de paroissiens a d'ailleurs été créé pour se pencher sur cette question.

6) Un sans-abri passe une journée de rêve grâce à un propriétaire de pizzeria

Il y a parfois des rencontres improbables qui vont droit au coeur! C'est le cas de ce propriétaire de pizzeria à Rockland qui a offert une virée dans sa Lamborghini et un repas à un sans-abri. Les deux hommes se sont pris d'amitié, allant jusqu'à distribuer des repas aux plus démunis d'Ottawa.

7) Certains réfugiés syriens d'Ottawa refusent les logements proposés

Nous avons tous été touchés par les Syriens déracinés de leur pays à coup d'attaques et de bombes. Des centaines ont recommencé leur vie dans la région d'Ottawa. Mais l'adaptation n'est pas nécessairement facile. Un des défis est de trouver un logement abordable et qui répond à leurs besoins.

8) Les dangers du sport pour les mamans après l'accouchement

Bien des mères peuvent être tentées de s'adonner rapidement à l'activité physique après l'accouchement. Mais une reprise trop rapide peut comporter certains dangers... Pertes urinaires, descentes d'organes, séparation des muscles, perte d'équilibre : mieux vaut y aller par étapes.

9) Des clowns « effrayants » sèment la frousse dans un parc de Gatineau

Au mois d'août, la police de Gatineau rapporte des incidents impliquant des individus affublés de masques de clowns terrifiants. De tels événements surviennent aussi dans d'autres villes, alimentés par les réseaux sociaux. Des enfants ont toute une frousse et les parents réagissent.

10) Trois semaines après la mort de son bébé, elle se bat pour recevoir de l'assurance-emploi

Des parents durement ébranlés par la mort accidentelle de leur bambin dénoncent le manque d'humanité, selon eux, de la Loi sur l'assurance-emploi. La mère a épuisé ses congés pour décès d'un proche et de maladie. De plus, elle n'a accès à aucune prestation d'assurance-emploi pour lui permettre de vivre son deuil. Une situation dénoncée par des intervenants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine