Retour

Les agents correctionnels de l'établissement de Hull manifestent

Les agents correctionnels du Québec, sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015, veulent s'assurer d'être entendus.

Jeudi, les syndiqués du centre correctionnel de Hull ont pris d'assaut le trottoir « afin de démontrer à l'employeur la détermination des salariés à obtenir une bonne convention collective », peut-on lire dans un communiqué de la CSN.

Selon le syndicat, la santé et la sécurité au travail figurent parmi les enjeux majeurs des négociations en cours avec le gouvernement québécois.

« La nature même de notre métier fait en sorte de nous plonger dans des situations risquées, parfois même périlleuses autant sur le plan physique que psychologique », souligne Mathieu Lavoie, le président du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ-CSN).

Le syndicat représente les 2800 agents correctionnels de la province.

D'autres manifestations du genre devant les établissements du Québec sont prévues au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine