Retour

Les ambulanciers paramédicaux de l’Outaouais de retour de Djibouti

Des ambulanciers paramédicaux de l'Outaouais viennent de rentrer de Djibouti, où ils ont offert une formation pendant plus de 15 jours.

Ce projet, qui vise à améliorer les soins préhospitaliers dans ce pays de l'Afrique orientale, a été mis sur pied à la suite d'un partenariat entre la Coopérative des paramédics de l'Outaouais et les autorités locales.

En novembre dernier, des responsables de la Coopérative ont effectué un voyage de deux semaines sur place pour préparer le terrain. L'occasion d'établir plusieurs constats, dont le manque de ressources ambulancières et d'équipements.

« Ils n'ont rien. Ils ont des équipements qui ont été donnés par d'autres organisations, mais ils ne savent pas comment ils fonctionnent. [...] Ils n'ont pas de 911. Ils ont le 117, le 118, le 119 et ce sont tous des services différents qui répondent », souligne le directeur général de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais, Stéphane Parent.

Afin de combler certains manques, deux ambulances en état de marche, mais qui ne sont plus aux normes du Québec, ont été données par la Coopérative.

En plus, trois ambulanciers paramédicaux sont partis du 10 au 27 février pour former 40 personnes aux premiers soins.

Pendant 60 heures, ils ont notamment passé en revue différentes techniques de soin d'urgence, comme les immobilisations spinales ou les traitements des hémorragies.

« Les gens avaient une motivation incroyable avec les étudiants pour assister à cette formation. Ils voient qu'il y a de l'espoir pour un début de système préhospitalier à Djibouti », se réjouit l'instructeur en chef, Éric Brunoe.

Un autre déploiement des ambulanciers est prévu au cours des prochains mois, afin de poursuivre les formations.

Avec ;es informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine