Retour

Les baigneurs de la carrière de Barrhaven ciblés par la police d’Ottawa

La police d'Ottawa a décidé de sévir contre les personnes, qui s'introduisent illégalement sur le terrain de la carrière de Barrhaven, afin d'aller plonger depuis des falaises. Les contrevenants risquent des amendes.

L'endroit, qui est situé dans le sud-ouest d'Ottawa, est la propriété de la compagnie Mattamy Homes.

Il est utilisé depuis des décennies par des citoyens qui viennent s'y baigner ou effectuer des plongeons à partir du rebord, en dépit des affiches en interdisant l'accès.

Les autorités ont constaté récemment que les actes d'incivilités se multipliaient sur place : les policiers ont reçu plus de 200 appels ces dernières années.

« Nous avons reçu des plaintes à cause de fêtes très bruyantes : des rassemblements dans les bois, des feux d'artifice, beaucoup de détritus qui s'amassent sur place », détaille l'inspecteur Michel Marin de la police d'Ottawa.

Dimanche, Radio-Canada a rencontré des visiteurs qui venaient d'aussi loin que Toronto pour profiter des attraits du site.

En plus de leur adresser des remontrances, les policiers leur ont remis une amende d'un montant de 65$.

Des voisins ulcérés

John Caris réside non loin de la carrière. Il se dit excédé par les débordements qui s'y produisent et il commence à craindre pour sa sécurité.

Il s'est résolu à rehausser la protection de sa propriété, en installant notamment un système de vidéosurveillance.

Ces mesures lui ont permis de constater des actes dont il se serait bien passé d'avoir connaissance.

« Il y a des gens en état d'ébriété, qui se couchent en plein milieu de la chaussée. J'ai aussi vu des gens saouls en train de déféquer sur ma pelouse, devant chez moi », s'insurge-t-il.

M. Caris raconte qu'il a aussi appelé le 911, après un affrontement avec des personnes qui faisaient du surf de voiture, à proximité de son entrée.

D'après un reportage de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine