Retour

Les bars et les restaurants, victimes de la grève à la LCBO?

Une grève prolongée des employés de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) pourrait avoir des conséquences néfastes sur les bars et les restaurants en Ontario, mais pourrait tout de même être favorable à certains établissements vinicoles locaux.

Les négociations se poursuivent toujours entre la direction de la LCBO et ses employés.

« Beaucoup de bars et de restaurants pourraient être pris de court, si ce n'est tous les bars et les restaurants, si ça dure plusieurs mois », a commenté le président et PDG de l'Association des restaurants, des hôtels et des motels de l'Ontario, Tony Elenis, en entrevue à CBC.

Pour ce qui est des bars, ils obtiennent environ 90 % de leurs spiritueux via la LCBO.

Les syndiqués de la LCBO affirment être prêts à déclencher une grève générale dans l'ensemble des magasins, dès 0 h 1, lundi, si les négociations demeurent dans une impasse. Un conciliateur qui a été récemment nommé a imposé un silence médiatique.

La LCBO et les syndiqués ont conseillé aux consommateurs, aux bars et aux restaurants de faire des réserves en prévision de la grève.

« Faites des réserves, surtout des bouteilles dont vous savez qu'elles vont bien se vendre », a conseillé M. Elenis.

Manque de place et d'argent

Selon lui, bon nombre de restaurants n'ont pas la place pour entreposer des bouteilles.

Pour Anindya Sen, professeur d'économie à l'Université de Waterloo, il est aussi difficile pour les restaurateurs de dépenser des sommes importantes pour faire des réserves, puisque leur commerce est dépendant des ventes qu'ils effectuent.

« Je ne suis pas sûre que de nombreux restaurants aient suffisamment d'argent pour faire face à une grève, surtout si la grève persiste », a-t-elle commenté.

Le directeur des ventes pour la boutique « Le Caviste », Filippo Cognigni, assure que les derniers jours ont été très mouvementés, tandis que les restaurants se sont préparés à une grève potentielle.

« Bon nombre de restaurants sont en quelque sorte en mode panique, ils ont commandé deux fois plus de vin que ce dont ils auront besoin pour la semaine ou les semaines à venir », a expliqué M. Cognigni.

Une chance pour les vignobles?

Les vignobles de l'Ontario vont rester ouverts pour les ventes et les envois directs à leurs partenaires, a fait savoir le président du Conseil du vin de l'Ontario, Richard Linley.

La grève de la LCBO pourrait dans ce cas-là être une chance pour les vignobles de la région.

« Si les gens ont des difficultés à accéder aux vins de la LCBO, ils pourraient commencer à en chercher dans des établissements vinicoles ou à en visiter », a assuré Chanile Vines, présidente de la Société des vins de l'Ontario.

Peu d'inquiétude à Ottawa

Parmi les clients interrogés à Ottawa, peu étaient inquiets de cette grève. La proximité avec le Québec et les succursales de la SAQ facilitera l'approvisionnement des clients de la région. Certains d'entre eux ont été prévoyants en faisant des provisions.

Avec des informations de Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine